Casablanca : 15 ans de réclusion criminelle pour un meurtrier

Casablanca : 15 ans de réclusion criminelle pour un meurtrier

Le veilleur de nuit assure devant la Cour que le meurtrier était en compagnie de la victime en train de s’enivrer quand ils ont commencé à se disputer.

Devant les trois magistrats de la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca, ce jeune homme de vingt-neuf ans se disculpe d’avoir tué son voisin lors d’une soirée bien arrosée, mais il soutient qu’il l’a fait parce que la victime, un jeune de vingt-quatre ans, employé de son état, célibataire, harcelait sa sœur.

Une tentative apparente de bénéficier des circonstances atténuantes qui ne pouvait échapper aux magistrats, lui qui est un repris de justice après avoir purgé deux peines d’emprisonnement pour agression, surtout que le veilleur de nuit assure devant la Cour que le meurtrier était en compagnie de la victime en train de s’enivrer quand ils ont commencé à se disputer. Il n’en connaissait pas le mobile, mais il confirme être intervenu pour les empêcher de continuer à s’injurier puis il est parti.

Les témoignages des voisins concordent : les deux voisins se soûlaient puis ils ont commencé à se disputer. Le veilleur de nuit ainsi que d’autres jeunes voisins sont intervenus pour les calmer. Mais en vain. Les témoins ont ajouté que le meurtrier était armé d’un couteau avec lequel il a asséné un coup au niveau de la poitrine de la victime. Aucun témoin n’a précisé, lors de sa déclaration, que le mobile était le harcèlement de la sœur du meurtrier. Mais, ils ont expliqué que le crime a été commis lors de la soirée bien arrosée entre les deux voisins du quartier.

Verdict : Jugé coupable pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner, le meurtrier a été condamné à 15 ans de réclusion criminelle.     

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *