Casablanca : 20 ans de prison pour un drogué meurtrier

Casablanca : 20 ans de prison pour un drogué meurtrier

L’un des témoins convoqués par la Cour révèle qu’il a assisté à la scène quand Sellam était sous l’effet de la drogue et a demandé à Abdellah, de lui verser dix dirhams.

Nous sommes à la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca. Au box des accusés se tient Sellam, un jeune homme de vingt-deux ans, célibataire. Poursuivi pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner, il se disculpe catégoriquement. Au contraire, selon l’acte de son accusation rédigé par les enquêteurs de la police, il a avoué son crime dans les détails. Il a également été conduit vers la scène du crime pour le reconstituer.

Et pourtant, il continue, devant la Cour, à nier les charges retenues contre lui tout en révélant que la police l’a obligé à signer le procès-verbal. Il a précisé qu’il s’est contenté de donner un seul coup de poing et non de couteau à la victime qui a quitté les lieux sans savoir sa destination. Or, l’un des témoins convoqués par la Cour révèle qu’il a assisté à la scène quand Sellam était sous l’effet de la drogue et a demandé à Abdellah, la victime âgée de trente-deux ans, employé de son état, de lui verser dix dirhams. Abdellah qui venait de quitter son emploi et s’apprêtait à rentrer chez lui l’a poussé l’empêchant de lui couper le chemin. C’est ainsi que Sellam a réagi violemment pour donner un coup de poing à Abdellah. Perdant le contrôle de ses nerfs, ce dernier a riposté avec un coup de poing au visage au point que le sang a coulé de son nez. Hors de lui, Sellam a saisi un couteau et a asséné deux coups à Abdellah qui a perdu connaissance avant de passer de vie à trépas à l’hôpital de Sidi Othmane. La même version de l’histoire relatée par le témoin était consignée dans l’acte d’accusation. Et pourtant, Sellam continue à se disculper.

Verdict : 20 ans de réclusion criminelle.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *