Casablanca : 3 ans de prison ferme pour la personne qui a accusé des juges de corruption

Casablanca : 3 ans  de prison ferme pour la personne qui a accusé des juges de corruption

Trois ans de prison ferme, tel a été le verdict rendu, hier matin, par la chambre correctionnelle relevant de la Cour d’appel de Casablanca contre Mourad Al Gartoumi et son complice Adil Labdahi, qui ont accusé publiquement des juges de corruption et d’abus de pouvoir via des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux.

Ce verdict est considéré comme la confirmation de celui qui a été rendu, contre eux, par la chambre correctionnelle près le tribunal de 1ère instance. En effet, c’était Adil Al Gartoumi qui a fait l’objet de plaintes portées par trois Associations de magistrats, à savoir l’Amicale Hassania des magistrats, l’Association des femmes juges et l’association marocaine des magistrats. Seulement, il s’est totalement rétracté lors de son procès tout en présentant des excuses et implorant le pardon. Quant à son complice, Adil Labdahi, il était chargé d’enregistrer ses interventions incendiaires contre des magistrats et les diffuser sur YouTube et les réseaux sociaux. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *