Casablanca : 6 ans de réclusion criminelle pour kidnapping, séquestration et viol d’une mineure

Casablanca : 6 ans de réclusion criminelle pour kidnapping, séquestration et viol d’une mineure

Encore adolescente, elle n’arrive pas à fixer des yeux son tortionnaire qui se tient au box des accusés.

Elle regarde à peine le président de la Cour auprès de la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca qui l’interroge sur le calvaire qu’elle a enduré lors de sa séquestration. D’abord, le mis en cause, un jeune de vingt-trois ans, se disculpe d’avoir kidnappé et séquestré l’adolescente de seize ans. Il affirme qu’ils entretiennent depuis quelques mois une relation amoureuse. Il précise devant la Cour qu’elle l’accompagnait de son plein gré chez lui pour partager ensemble le même lit tout en ajoutant qu’elle a fini par l’accuser de l’avoir kidnappée et séquestrée pour la violer après avoir appris qu’elle n’était plus vierge. Une version des faits que l’adolescente rejette en bloc devant la Cour.

Elle affirme qu’elle sortait du lycée quand ce jeune homme lui a coupé le chemin pour l’obliger à l’accompagner. Armé d’un couteau, il l’a menacée de la tuer si elle ne lui cédait pas. Terrifiée, elle l’a accompagné sans piper mot. Il l’a conduite vers le rez-de-chaussée d’un R+2 pour la séquestrer durant plus de vingt-quatre heures. Il l’a violée à maintes reprises avant de l’abandonner dans un état lamentable. Le lendemain, quand elle est retournée chez elle, ses parents avaient déjà porté plainte auprès de la police la sollicitant de mener une «recherche en faveur de la famille».

Aussitôt, ses parents l’ont emmenée directement chez la police à laquelle elle a révélé l’adresse de son ravisseur. Ce dernier a été arrêté chez lui pour être conduit au commissariat de la police. Devant les enquêteurs, il a affirmé avoir couché avec l’adolescente, mais avec son consentement et sans la dépuceler. Des paroles rejetées par la Cour qui l’a jugé coupable de kidnapping, séquestration et viol ayant entraîné la défloration et l’a condamné à six ans de réclusion criminelle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *