Casablanca : Arrestation d’un duo qui a tué un jeune homme par un tournevis

Casablanca : Arrestation d’un duo qui a tué un jeune homme par un tournevis

C’était vers 5 h du matin quand un corps sans vie a été découvert, dernièrement, dans un coin, au centre-ville de Casablanca, gisant dans une mare de sang. Du coup, les enquêteurs de la police judiciaire relevant du district de Casa-Anfa se sont dépêchés sur les lieux.

N’ayant plus sur lui sa carte d’identité nationale, il n’a pas pu être identifié par les enquêteurs. Ce n’est qu’à travers les empreintes digitales que les limiers arrivent enfin à connaître son identité. Il s’agit d’un jeune homme de trente-et-un ans, employé de son état. Qui l’a tué? Et pourquoi ? Ce sont deux questions sur lesquelles les enquêteurs se sont penchés. Mais pour en avoir la réponse, ils ont recouru aux caméras installées dans les boulevards et les locaux commerciaux jouxtant la scène du crime. En effet, les vidéosurveillances ont permis de savoir que le défunt était tout seul quand il a été obligé par deux jeunes hommes qui étaient à bord d’un vélomoteur de s’arrêter. Il était tard quand ce jeune homme empruntait le chemin vers la Place Maréchal pour prendre l’un des grands taxis qui transportent les voyageurs à destination du quartier Al Oulfa. Avec un tournevis, l’un des deux malfaiteurs lui a donné un coup pour lui arracher un grand sac qu’il portait à la main. Les enquêteurs ont suivi le déplacement du vélomoteur via les vidéosurveillances installées dans les places publiques pour arriver à savoir que les deux malfrats se sont séparés quand ils sont arrivés au rond-point Tissir. En prenant en considération les signalements des malfrats et leurs traits, les enquêteurs sont arrivés enfin à les identifier, les repérer et les arrêter.

Soumis aux interrogatoires, ils ont avoué avoir passé le soir à s’enivrer au quartier Aïn Sebaâ avant de décider d’aller au centre-ville chercher une victime. Et c’était ce jeune homme qui a manifesté une résistance avant d’être tué par le tournevis.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *