Casablanca : En protestant contre un policier, il s’immole par le feu

Casablanca : En protestant contre un policier, il s’immole par le feu

Le jeune homme qui s’est immolé par le feu, jeudi dernier vers 11 h 45, en protestation contre le policier qui l’avait arrêté, au quartier Anassi, à Casablanca, pour une contravention est décédé, samedi 13 septembre 2014,  au service des brûlés à l’hôpital Ibn Rochd.

L’histoire remonte à mercredi dernier quand un policier a remis à ce jeune motard une contravention et a ordonné le dépôt de son vélomoteur à la fourrière. Le jeudi matin, le jeune homme achète de l'essence et se dirige vers la fourrière pour récupérer sa moto. Ne portant pas de casques, un  autre policier les a arrêtés à l’entrée du quartier Anassi, a précisé une source policière.

En guide de protestation contre le policier, le jeune homme a ouvert la bouteille remplie d’essence, et s'en asperge les jambes. Ensuite, il y a mis le feu. Des services des urgences de l’hôpital Sidi Bernoussi, le jeune brûlé au 3ème degré a été évacué vers le service des brûlés de l’hôpital Ibn Rochd. Il a été déclaré mort 24 heures plus tard.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *