Casablanca : Il le tue pour avoir traité sa copine de prostituée

Casablanca : Il le tue pour avoir traité sa copine de prostituée

Un seul coup au niveau de la poitrine suffit pour que Khaled perde son équilibre et tombe par terre. Il ne s’en relèvera pas. Quelques minutes après il pousse le dernier soupir.

Nous sommes à la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca. Saïd, âgé de vingt-six ans, se tient au box des accusés. Poursuivi pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner, il semble regretter son acte criminel.

Les larmes aux yeux, il avoue, sans la moindre hésitation, son crime tout en précisant n’avoir pas l’intention de tuer son ami. «Je ne l’oublierai jamais parce qu’il était mon ami intime», balbutie-t-il.

Ils étaient dans une soirée bien arrosée quand un simple malentendu est venu de brumer leur discussion. «Je lui ai demandé de m’expliquer pourquoi il avait coupé le chemin à ma copine», affirme-t-il à la Cour. Mais son ami, Khaled, âgé de vingt-et-un ans, lui répond qu’il ne doit pas se fâcher pour une prostituée. Il lui demande de retirer ce mot. Mais son ami s’obstine et lui assure que c’est une traînée qui se donne à tout le monde. Ce qui finit par faire sortir Saïd de ses gonds. Il lui donne un coup de poing. Celui-ci sort un couteau de nulle part tentant de le blesser mais Saïd arrive à esquiver les coups. Il saisit également un couteau et avance vers son rival. Un seul coup au niveau de la poitrine suffit pour que Khaled perde son équilibre et tombe par terre. Il ne s’en relèvera pas. Quelques minutes après il pousse le dernier soupir.

Verdict : 15 ans de réclusion criminelle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *