Casablanca : Il tue le drogué qui l’a provoqué

Casablanca : Il tue le drogué qui l’a provoqué

Marouane ne nie pas avoir donné deux coups de poing à la victime, mais ce n’était nullement dans l’intention de le tuer, uniquement pour le corriger.

Jouissant d’une bonne réputation, Marouane semble avoir gagné la sympathie de ses voisins et de ses amis qui sont venus, ce jour du mois d’avril, à la salle d’audience située à la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca, pour le soutenir. En effet, dans son entourage on ne se souvient pas d’avoir entendu un mot ou vu un geste déplacé du mis en cause. Malheureusement pour lui il se retrouve avec un mort sur le dos. Bref, il est accusé d’avoir tué un jeune drogué. Certes, Marouane ne nie pas avoir donné deux coups de poing à la victime, un drogué de dix-neuf ans, mais ce n’était nullement dans l’intention de le tuer, uniquement pour le corriger.

Il a précisé lors de son interrogatoire par la Cour qu’il venait de sortir de chez lui, le soir, pour rejoindre ses amis et passer avec eux un petit moment. Mais, a-t-il ajouté, le jeune défunt qui était sous l’effet de la drogue l’a provoqué quand il a refusé de lui remettre une cigarette. «Il m’a insulté, M. le président… Il a m’a traité de fils de… », a précisé le mis en cause qui était employé de son état. Hors de lui, il lui a donné deux coups de poing successifs qui l’ont envoyé par terre et à la suite desquels il a perdu connaissance. Les éléments de la protection civile se sont dépêchés sur les lieux pour l’évacuer vers l’hôpital Al Hassani, au quartier Al Oulfa, où il a rendu l’âme. Les limiers de la PJ ont accouru pour arrêter Marouane qui avait encore du mal à réaliser ce qui lui est arrivé.

Verdict : 5 ans de réclusion criminelle tout en bénéficiant des circonstances atténuantes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *