novembre 14, 2018

 

Casablanca : Sa fille harcelée, un père se fait justice lui-même

Casablanca : Sa fille harcelée, un père se fait justice lui-même

Il se trouvait dans son quartier lorsqu’une jeune fille lui a fait un clin d’œil. Un beau sourire l’a décidé à la rejoindre. Etant sûr que son charme a opéré sur elle il n’a pas hésité une seconde à la suivre lorsqu’elle lui a demandé de l’accompagner chez elle. Dès qu’il a franchi la porte de la maison il s’est retrouvé devant six hommes. Il s’est planté à sa place ne sachant que faire. Réalisant qu’il a donné tête baissée dans le piège, il ne savait à quel saint se vouer. Le pire allait venir. Les six hommes l’ont immobilisé en lui ligotant les mains tout en le maltraitant et le torturant sauvagement. L’un des hommes l’a même enregistré par son smartphone pour diffuser ensuite la vidéo sur les réseaux sociaux. Qui sont-ils ? Qui est cette fille qui l’a traîné jusqu’à l’intérieur de ce domicile ? Pour quel mobile ?
En fait, l’histoire a commencé il y a quelques jours, quand ce jeune homme est arrivé à avoir le numéro de téléphone d’une jeune fille, résidente marocaine à l’étranger, venue passer les vacances chez ses parents à Casablanca.

Il lui a envoyé une photo pornographique. La jeune fille en a informé son père qui a qualifié le comportement du jeune homme d’une atteinte à son honneur et à celui de sa famille. Mais au lieu de porter plainte, il a décidé de se faire justice lui-même. C’est ainsi qu’il a chargé la jeune domestique de l’attirer jusqu’à la maison. Une tâche que la bonne a accomplie avec succès pour que le jeune homme se retrouve enfin entouré du père de la fille, de ses deux fils et de ses trois voisins qui ont accepté de participer à la «correction» du jeune homme. Après quoi, le père s’est rendu au commissariat de police de l’arrondissement de Sidi Maârouf relevant du district d’Aïn Chok pour alerter la police.
Le père, ses deux fils, ses trois voisins et la bonne ont été arrêtés et ont été maintenus, dimanche dernier, en détention préventive.

 

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *