Casablanca : Un an de prison pour un médecin accusé de corruption

Casablanca : Un an de prison pour un médecin accusé de corruption

Un an de prison ferme assorti d’une amende de mille dirhams, tel a été le verdict rendu, mercredi dernier, par la Chambre correctionnelle près le tribunal de première instance de Casablanca contre un médecin accusé de corruption.
Le médecin qui occupait son poste à l’hôpital de Sidi Othmane a été arrêté, en janvier, alors qu’il recevait la somme de  mille dirhams d’un faux malade, en contrepartie d’un certificat médical où il attestait que son client souffrait de plusieurs blessures nécessitant un repos de trente jours renouvelables si nécessaire. Au moment où le médecin s’apprêtait à recevoir l’enveloppe, la Police judiciaire de la sûreté de Moulay Rachid, alertée par le plaignant, a fait irruption dans son bureau situé à l’intérieur de l’hôpital, pour le surprendre en flagrant délit.
Devant le tribunal, le médecin mis en cause a nié avoir empoché le moindre sous et que le plaignant a mis la somme sur son bureau. Il a précisé lors de ses déclarations au tribunal qu’il s’agissait d’un coup monté de toutes pièces par ses ennemis. Ses avocats ont précisé, lors de leurs plaidoiries, qu’il s’agissait bel et bien d’un règlement de compte et que leur client n’est pas arrêté en train d’empocher l’argent.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *