Casablanca : Un an et demi de prison pour une femme escroc

Casablanca : Un an et demi de prison  pour une femme escroc

Une mère de famille lui a remis une somme de trente mille dirhams afin d’aider sa fille à partir aux Emirats Arabes Unis.

Nous sommes à la chambre correctionnelle près le tribunal de première instance de Casablanca. Cette femme de trente-six ans, poursuivie pour escroquerie, n’hésite pas à se disculper devant le président de la Cour. Ses victimes qui se tiennent devant elle ne sont, pour elle, que des ennemis qui ont l’intention de la jeter en prison pour se venger d’elle. Le magistrat lui demande alors ce qu’elle leur a fait pour qu’ils se vengent d’elle. Pour toute réponse elle garde le silence.

En revanche les témoignages des victimes qui se sont présentées à la barre étaient accablants. L’une d’elles, une mère de famille, a affirmé qu’elle l’a rencontrée dans un café situé en plein centre-ville pour lui remettre une somme de trente mille dirhams afin d’aider sa fille à partir aux Emirats Arabes Unis. Mais, dès qu’elle a empoché l’argent, elle ne l’a plus revue. Elle précise que la mise en cause était injoignable par téléphone. Effectivement dans le procès-verbal, on apprend que la mise en cause changeait à chaque fois de numéro après avoir mis sa victime dans son panier. Toutefois, elle continue de rejeter catégoriquement les accusations, notamment d’avoir touché des sommes allant de quinze à trente mille dirhams contre des promesses qu’elle n’a pas tenues, comme celle de dénicher pour leurs enfants des emplois stables ou les aider à émigrer en Europe, ou encore intervenir en leur faveur dans les tribunaux. Prenant la parole, le substitut du procureur du Roi a requis la peine maximale contre la mise en cause alors que son avocat a réclamé son acquittement arguant qu’elle n’a aucune relation avec les victimes et qu’elle ne les a jamais rencontrées. Mais, le tribunal a décidé de la juger coupable pour escroquerie tout en la faisant bénéficier des circonstances atténuantes.

Verdict : un an et demi de prison ferme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *