Casablanca : Un faux procureur du Roi tombe entre les mains de la justice

Casablanca : Un faux procureur du Roi tombe entre les mains  de la justice

Il était à bord de sa luxueuse voiture, une Range-Rover noire, traversant la route reliant la région d’Al Azhar à Ahl Loghlam, à la préfecture des arrondissements de Sidi Bernoussi, à Casablanca.

A mi-chemin, il a commis une infraction. Et en arrivant au niveau d’un barrage policier, on lui fit signe de s’arrêter. Effectivement, il obtempéra. Avec respect, le policier, élément de district de Sidi Bernoussi, s’approcha et lui demanda les papiers. Avec un sourire le concerné fit savoir discrètement au policier qu’il était procureur du Roi au tribunal de Casablanca.

Le policier lui demande une fois encore, avec respect, ses papiers. Mais en vain. Le prétendu procureur du Roi argue qu’il n’a pas besoin de décliner ses papiers puisqu’il est procureur du Roi. Mais, le policier a insisté en lui rappelant que tout le monde doit respecter la loi. Aussitôt, le prétendu procureur du Roi a fait semblant qu’il téléphonait aux responsables de la police. Mais, le policier reste ferme sur sa position de respect de la loi et il lui demande de lui décliner au moins sa carte professionnelle. Têtu, le faux procureur n’en fit rien.

Et le policier appela son supérieur pour le mettre au courant de l’affaire. Tout de suite après, ses supérieurs du district de police de Sidi Bernoussi se sont dépêchés sur les lieux pour se retrouver face à face avec l’automobiliste qui s’est avéré un escroc, repris de justice, faisant l’objet de plusieurs plaintes à travers les quatre coins du pays. Soumis aux interrogatoires, il affirme être un arnaqueur qui déplumait ses victimes. Les gens croyaient vraiment qu’il s’agissait d’un fonctionnaire du ministère de la justice qui pourrait les aider à avoir des faveurs.

Il a été traduit devant la chambre correctionnelle près la Cour d’appel de Casablanca poursuivi en état d’arrestation pour escroquerie avec récidive.

Articles similaires

1 Comment

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *