Casablanca : Un jeu de moqueries qui finit mal

Casablanca : Un jeu de moqueries qui finit mal

Chinoui s’est senti très mal à l’aise devant la moquerie de son camarade, surtout que les autres marchands riaient aux éclats. Perdant son sang-froid, il a commencé à l’injurier et l’autre de lui répondre.

Ils sont deux marchands ambulants. Ils étalaient leurs marchandises non loin de la Kissariat de Hay Mohammadi, à Casablanca. Celui qui est surnommé «Chinoui» est âgé de vingt ans alors que son camarade est son aîné de huit ans. Ils avaient l’habitude de converser et rigoler tous les deux ou en compagnie d’autres marchands ambulants. Mais, ce vendredi 18 mai coïncidant avec le deuxième jour du mois de Ramadan, leurs plaisanteries ont pris un tournant tragique.

En effet, il ne restait que deux ou trois heures avant la rupture du jeûne quand ils ont commencé, tous les deux, leur jeu de moqueries. Leurs amis qui les entouraient riaient à chaque fois que l’un tournait en dérision l’autre. Mais, à un moment donné, Chinoui s’est senti très mal à l’aise devant la moquerie de son camarade, surtout que les autres marchands riaient aux éclats. Perdant son sang-froid, il a commencé à l’injurier et l’autre de lui répondre. Chinoui a perdu tout contrôle de ses nerfs. Aussitôt, il s’est dirigé vers la boucherie la plus proche pour saisir un grand couteau avant de retourner vers l’autre marchand et lui donner un coup mortel. Il a pris la fuite tout en abandonnant son camarade gisant dans une mare de sang. Quand les éléments de la protection civile sont arrivés, la victime avait déjà rendu l’âme. Alertés, les éléments de la police judiciaire relevant du district de Hay Mohammadi-Aïn Sebaâ se sont dépêchés sur les lieux et procédé à l’arrestation du mis en cause qui a affirmé n’avoir pas l’intention de tuer son ami.

Lundi, Chinoui a été traduit devant le parquet général près la Cour d’appel de Casablanca qui l’a maintenu en détention préventive.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *