Casablanca : un policer utilise son arme pour arrêter plusieurs personnes dans un hôpital

Casablanca : un policer utilise son arme pour arrêter plusieurs personnes dans un hôpital

Un policier a été contraint de faire usage de son arme de service, mardi 29 décembre 2015 à Casablanca, pour arrêter plusieurs personnes qui était dans un état anormal causant des dégâts matériels au niveau du service des urgences d'un hôpital public et mettant en danger la sécurité du staff médical, indique un communiqué de la préfecture de police de Casablanca.

Selon les premiers éléments de l'enquête, une personne ayant des antécédents judiciaires (violence, vol et trafic de drogue) en compagnie d'autres individus qui étaient sous l'effet de l'alcool ont semé le désordre au niveau du service des urgences de l'hôpital Seqat, causant des dégâts matériels, ce qui a nécessité l'intervention des éléments de police qui ont tenté d'arrêter les mis en cause. Ces derniers ont opposé une farouche résistance à l'aide d'armes blanches, ce qui a contraint un inspecteur de police de faire usage de son arme de service.

Les éléments de police ont arrêté le principal suspect qui a été atteint de deux balles au niveau de la jambe. Le mis en cause a été mis sous surveillance médical avant qu'il ne soit interrogé sur les faits qui lui sont reprochés, précise-t-on de même source.

Il a été également procédé à l'arrestation de deux de ses frères qui l'accompagaient et l'audition des victimes et des témoins sur place, poursuit la même source qui précise que les investigations se poursuivent pour appréhender le 4è suspect impliqué dans cette affaire.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *