Casablanca : Un quadragénaire pédophile mis hors d’état de nuire

Casablanca : Un quadragénaire pédophile mis hors d’état de nuire

De coutume, cette fille de neuf ans accompagnait sa mère au bain maure de son quartier El Massira III, à Casablanca.

Et de coutume, elle nettoyait tout son corps en le frottant et l’aspergeant d’eau. Seulement, cette fois-ci, la mère a remarqué la présence de l’érythème et des inflammations sur sa partie intime. Surprise, la mère demanda des explications. La fille ne répond pas. La gifle qu’elle reçoit de sa mère la pousse à parler. Elle a tout expliqué à sa mère. Elle était, il y a quelques mois, en route à destination de l’école quand un jeune homme lui a barré le chemin. Armé d’un couteau, il l’a obligée de l’accompagner. Craignant d’être poignardée, elle n’a manifesté aucune résistance quand il l’a conduite chez lui. A l’intérieur de son domicile, il a abusé d’elle sexuellement avant de la relâcher tout en la menaçant de la tuer et de l’enterrer chez lui si elle s’aventure à  raconter quoi que ce soit à sa famille. Depuis, il l’attendait toujours chaque fois qu’elle empruntait le chemin à destination de l’école pour la conduire chez lui.

Le lendemain, la mère a emmené sa fille au commissariat de police du district de Moulay Rachid, à Casablanca, pour porter plainte.

Le mis en cause a été arrêté. Il s’agit d’un homme de quarante-cinq ans, qui a craché le morceau dès que la fille l’a reconnu comme son violeur.

Soumis aux interrogatoires, il a avoué avoir effectivement kidnappé, séquestré et violé la plaignante. Il a ajouté qu’il a une tendance sexuelle vers les mineures tout en précisant que ses victimes étaient nombreuses, car il ne se contentait pas uniquement de la plaignante. Il a confirmé lors de ses aveux qu’il menaçait ses victimes de mort si elles dévoilaient le secret à leurs familles tout en expliquant qu’il abusait d’elles sauvagement.

Le mis en cause a été traduit devant le parquet général près la Cour d’Appel de Casablanca poursuivi en état d’arrestation pour attentat à la pudeur sur plusieurs mineures.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *