Casablanca : Une soirée bien arrosée se termine par un meurtre

Casablanca : Une soirée bien arrosée se termine par un meurtre

Poursuivi en état d’arrestation pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner, Al Habib, âgé de vingt-huit ans, se tient au box des accusés à la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca.

En effet, il clamait son innocence tout au long de son interrogatoire. Mais, les témoins, à savoir ses voisins du quartier, l’ont accusé d’avoir poignardé mortellement son protagoniste. Il s’agit de Ahmed, âgé de trente-et-un ans, père de famille, soudeur de son état. Ce dernier se soûlait en compagnie d’Al Habib. Tous deux sont des amis depuis belle lurette, puisqu’ils sont nés et ont grandi au même quartier, Sidi Othman. Ils se droguaient également cette soirée du mois de juin 2016, quand un malentendu  éclata entre eux. C’était à propos de l’un des frères de la victime qui harcelait la sœur du meurtrier. Ahmed a proposé à son ami Al Habib de poser directement la question à son frère concerné et non pas à lui.

Mais, Al Habib semble vouloir qu’Ahmed intervienne pour empêcher son frère de s’approcher de sa sœur. Et ce fut le début d’un échange d’injures. Les deux amis ont commencé à échanger des coups. A un moment donné, Al Habib a saisi une bouteille de vin rouge, l’a fracassée pour ne garder que le tesson. Et en un clin d’œil, l’enfonça au cou d’Ahmed qui tomba par terre pour pousser son dernier soupir. Le cadavre a été évacué vers la morgue avant d’être remis à sa famille et le mis en cause, Al Habib, a été arrêté. Et pourtant, il a continué à se disculper. Mais, la Cour l’a jugé coupable et l’a condamné à dix ans de réclusion criminelle.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *