octobre 16, 2017

Casablanca : Violée sur le chemin de son travail

Casablanca : Violée sur  le chemin de son travail

Ce n’est pas la première fois qu’elle sort de chez elle un peu tôt pour arriver à l’heure à son emploi dans une usine de la zone industrielle Moulay Rachid, à Casablanca.

Siham n’a jamais ressenti une quelconque crainte en prcourant, toujours seule, ce trajet qui n’est pas trop long. Ainsi, ses journées étaient rythmées matin et soir par ce parcours aller-retour. Seulement, les choses vont changer ce jour de la dernière semaine du mois de septembre. Comme à l’accoutumée, elle s’est réveillée le matin, tôt, et après avoir pris son petit-déjeuner, elle emprunta le même chemin que d’habitude. A mi-chemin, un jeune homme surgissant de nulle part se dressea tout à coup devant elle et commença à l’importuner prenant son harcèlement pour une drague.

Siham poursuivit son chemin et ne répondit pas. Son harceleur passa alors à la menace et se mit carrément au travers de son chemin. Prenant les menaces au sérieux, Siham essaya de calmer le mec en colère en lui permettant de l’accompagner jusqu’à l’entrée de l’usine et pourquoi pas fixer un rendez-vous pour une prochaine rencontre. Et ils se sont ainsi mis à marcher côte à côte. Mais dès qu’ils arrivèrent dans un terrain vague, le malfrat brandit un couteau et la força à lui céder sur- le-champ ou alors elle n’aurait plus de visage car il était prêt à lui balafrer les joues. Terrorisée, Siham se livra à son bourreau et le laissa assouvir ses pulsions.

Elle n’avait pas d’autre choix. Deux heures plus tard le violeur sembla finalement satisfait et abandonna sa victime sur les lieux sans lui adresser un mot. Rentrant chez elle, elle a porté plainte auprès de la police judiciaire relevant du district de Moulay Rachid. L’enquête a permis aux limiers de savoir que l’auteur du kidnapping, séquestration et viol est un repris de justice. Pas moins de vingt-quatre heures après, ils sont arrivés à le mettre hors d’état de nuire.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *