Corruption : 33 fonctionnaires arrêtés en trois mois et demi

Corruption : 33 fonctionnaires arrêtés en trois mois et demi

Depuis le lancement, il y a trois mois et demi, de la ligne téléphonique directe (0537718888) dédiée à la réception des dénonciations d’actes de corruption, 33 fonctionnaires et courtiers sont tombés dans les filets de la police et de la gendarmerie royale à travers les quatre coins du pays, apprend-on d’une source du ministère public. Le dernier fonctionnaire épinglé par la dénonciation via cette ligne remonte à lundi soir et concerne un officier de police exerçant au 2ème arrondissement de police à Martil, apprend-on d’un communiqué rendu public par la Direction générale de la sûreté nationale qui a précisé que le service préfectoral de la police judiciaire a entamé une enquête à propos d’une plainte faisant état qu’un policier à Martil aurait réclamé à un plaignant un pot-de-vin de 1.000 DH contre le traitement d’une plainte concernant une affaire de mauvais voisinage. La sourcière tendue par les enquêteurs a été soldée par l’arrestation du policier en possession de la somme précitée.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *