Crime passionnel à Taroudant

Crime passionnel à Taroudant

Tous les deux l’aiment, ils sont fous d’elle. Mais elle, qui est mariée, n’aime qu’un seul des deux. Elle l’a déjà dit à celui qu’elle n’aime pas. Elle lui a expliqué qu’elle n’aime que l’autre et qu’il doit se retirer pour ne pas lui gâcher la vie avec son bien-aimé. Et son mari ? Pour elle, c’est comme s’il n’existait pas. D’abord, il n’a jamais réagi. Bref, il est passif. Les mauvaises langues disent qu’il est au courant des relations extraconjugales de sa femme mais il garde le silence. Il ne lui demande même pas de les rompre.
Nous sommes à Taroudant. C’est dans cette ville du Souss, située à quatre-vingt kilomètres à l’est de la ville d’Agadir, que l’histoire de cette femme et des deux jeunes hommes qui l’aiment s’est produite dernièrement. Certes, elle a déjà tranché sa relation avec l’un d’eux. Mais, l’autre qu’elle n’aime pas et avec qui elle s’abstient d’avoir une relation ne veut pas baisser les bras. Il continue à la racoler, à la croiser, à la solliciter d’abandonner l’autre jeune homme pour lui accorder quelques moments de sa vie. Mais, elle n’aime que l’autre et compte lui rester fidèle.
C’est à Derb El Maâllem Mohammed qu’une rencontre a eu lieu, ce dernier lundi du mois d’avril, entre cette jeune mère de famille, accompagnée du jeune homme qu’elle aime et l’homme qu’elle n’a jamais aimé. Ce dernier a commencé à se moquer de celui qui accompagne la jeune femme. Il l’injure et le traite de proxénète. Hors de lui, le jeune homme qui accompagne la jeune femme brandit un couteau qu’il dissimule sous ses vêtements. Et en un clin d’œil, il donne un coup à son protagoniste. Il lui ampute la main gauche au niveau du coude avant de prendre la poudre d’escampette. Rapidement, il a été évacué vers l’hôpital El Mokhtar Soussi à Taroudant. Mais, son état semble critique. C’est pourquoi le maire de la ville est intervenu auprès de la gendarmerie royale pour évacuer le blessé à bord d’un hélicoptère à l’hôpital Ibn Tofaïl à Marrakech pour être soigné. Le mis en cause, lui, a été traduit devant la Cour d’appel d’Agadir poursuivi pour coups et blessures ayant entraîné une infirmité permanente. Son amante a été conduite au tribunal de première instance de Taroudant poursuivie pour adultère.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *