Dakhla: Destruction d’importantes quantités de drogue

Dakhla: Destruction d’importantes quantités de drogue

La direction régionale de l’Administration des douanes et impôts indirects du Sud a procédé, récemment à Dakhla, à la destruction par incinération de près de 5.160 kg de chira et de marchandise estimés à plus de 54 millions de dirhams, et qui ont été saisis lors des différentes opérations menées par les services des Douanes, de la Gendarmerie royale et de la Sûreté nationale de la province.

La drogue a été détruite dans une décharge publique via la route de Bir Anzarane, sous la supervision du parquet général, en présence d’une commission comprenant les représentants de l’autorité locale, de la Gendarmerie royale, de la Sûreté nationale, de la Protection civile, des Forces auxiliaires, de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires, de l’Office sanitaire municipal, de la Société marocaine des tabacs et de la direction des Douanes.
«Cette opération s’insère dans le cadre des efforts menés par les services des Douanes en matière de lutte contre le trafic des stupéfiants», ont confié les responsables de la direction régionale des douanes et des impôts indirects du Sud.

Et d’ajouter que cette dernière a redoublé d’effort à tous les niveaux pour un meilleur rendement et a adopté une politique de proximité à l’égard des bénéficiaires des services douaniers en multipliant les opérations sur le terrain afin de bousculer l’activité de la contrebande organisée et protéger le consommateur.
Cette circonscription exerce ses attributions sur une superficie totale de 344.105 km², soit 48% du territoire national, au niveau des deux régions administratives Laâyoune-Sakia El-Hamra (provinces de Tarfaya, Laâyoune, Boujdour et Smara) et Dakhla-Oued Eddahab-(provinces d’Aousserd et Oued Eddahab).

Considérant la particularité de la zone Sud, la lutte contre la contrebande au niveau de la région nécessite une action concertée entre tous les services sécuritaires. La vigilance des douaniers et leur efficacité ainsi que celles des autres corps de sécurité mobilisés pour lutter contre toutes les formes de fraude et de trafic illicite ont permis de réaliser des saisies importantes de marchandises de contrebande, notamment les cigarettes, mais également de déjouer les tentatives d’émigration clandestine de ressortissants subsahariens, grâce aux contrôles effectués par scanner sur les moyens de transport.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *