De 3 à 5 ans de prison ferme pour une bande de malfrats

De 3 à 5 ans de prison ferme pour une bande de malfrats

Charmante, à peine 21 ans, et pourtant elle est déjà une repris de justice et membre d’une bande de malfaiteurs. Sa première incarcération remonte à deux ans quand elle était à son dix-neuvième printemps où elle a purgé une peine de six mois de prison ferme pour complicité au vol simple.

Et voilà qu’elle comparaît maintenant devant les magistrats de la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca en compagnie de deux autres membres de la bande, poursuivie pour constitution d’une association de malfaiteurs et vols qualifiés doublés de violence avec usage de l’arme blanche.

Selon le procès-verbal de son audition, cette jeune fille a fugué dès ses quinze ans. Souvent violentée par ses parents, elle a fini par fuir le foyer familial, lui préférant la rue. Elle ne tardera pas à entretenir une relation amoureuse avec un jeune homme qui est également impliqué dans cette affaire. C’est en sa compagnie qu’elle a été initiée à la consommation de la drogue et des boissons alcoolisées, puis à agresser les victimes. Ce qui lui vaudra une première peine de six mois alors que son amant a écopé du double. Elle l’a attendu jusqu’à sa sortie pour reprendre leur chemin de la criminalité. Mais, cette fois, en compagnie de son amant et un complice, ils recouraient à la ruse pour mettre les victimes dans leurs filets. En effet, elle jouait le rôle d’appât. La nuit, elle se faisait passer pour une prostituée qui guettait un client. Les deux malfaiteurs qui l’accompagnaient, à savoir son amant et leur complice, se cachaient quelque part. Une fois qu’elle commence une conversation avec un prétendu client, les deux malfaiteurs sortaient de leur cachette pour le menacer avec des couteaux. Ils l’obligeaient à leur remettre tous ce qu’il portait sur lui, argent, téléphone portable, bijoux en or… C’est ainsi qu’ils ont effectué plus d’une dizaine d’opérations qui ont surtout ciblé des automobilistes.

Devant la Cour, elle a tout reconnu, ainsi que son amant et leur complice. Jugés coupables pour les accusations que leur a attribuées le parquet général, la Cour a condamné la jeune fille à trois ans de prison ferme, alors qu’elle a condamné son amant et leur complice à cinq ans de réclusion criminelle.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *