De l’amitié à la tentative de meurtre

De l’amitié à la tentative de meurtre

«Sans lui, la vie sera un enfer». Un aveu que Samira a confié à son amie Khadija. Ces deux amies intimes, presque inséparables, ont le même âge, les mêmes comportements, les mêmes idées, comme de vraies jumelles. Leurs familles n’étaient pas des voisins qui demeurent dans le même quartier, ni la même ruelle à Casablanca. Mais, ce sont les bancs de l’école primaire qui les ont réunies, depuis le jour où elles se sont retrouvées l’une à côté de l’autre sans le choisir. Depuis, leur relation s’est consolidée au point qu’elles sont devenues deux amies très intimes, très attachées l’une à l’autre, au point qu’un petit sourire de l’une rend l’autre très heureuse et la moindre inquiétude de l’une rend l’autre pleine de tristesse. Quand ces deux jeunes filles de vingt-trois ans ont abandonné les bancs de l’école au niveau de la huitième année de l’enseignement fondamental, leur relation n’a pas pris fin. «Je l’aime follement…Je ne pense qu’à lui. Mais j’ai remarqué qu’il avait changé dernièrement. Je ne sais pas ce qui lui est arrivé. Ne m’aime-t-il plus ? Il me rend folle», a révélé Samira à son amie Khadija qui l’écoutait attentivement tout en essayant de la rassurer que son bien-aimé ne pouvait, en aucun cas, se débarrasser d’elle puisqu’il l’aimait follement et qu’il ne pensait qu’à elle. Samira semble avoir l’intention de la croire. Mais, son intuition lui dictait qu’il n’est plus celui qu’il était il y a quelques mois, qu’il a certainement changé, qu’il a entretenu une nouvelle relation amoureuse, qu’il ne pensait plus à elle et qu’il ne voulait plus d’elle. «À chaque fois que je lui explique que j’ai envie de le voir au moins au café, il cherche n’importe quel prétexte pour qu’il ne me rencontre pas», a-t-elle précisé à son amie intime. Il y a plus de six mois, c’était un dimanche, quand Samira a croisé Mohamed, un jeune homme, son aîné de quatre ans, employé de son état, à la place Mohammed V à Casablanca. Elle était seule, en route vers le domicile de sa tante qui demeure à l’ancienne médina. En échangeant les regards, Mohamed n’a pas hésité à se présenter à elle et lui a exprimé ses beaux sentiments. Il n’y a pas beaucoup de temps à perdre, le couple est allé s’attabler dans un café du jardin de La Ligue arabe, a parlé de tout et de rien et a décidé de se rencontrer le lendemain. Pour Samira, l’amour l’a possédée au point qu’elle ne pensait qu’à Mohamed. «Son cœur est très généreux…Il m’aime follement au point qu’il essaie de me rencontrer quotidiennement», a-t-elle confié à Khadija. Samira a fini par emmener avec elle Khadija pour rencontrer son bien-aimé, Mohamed, dans un café. Et c’était le jour où les comportements de Mohamed ont changé envers Samira. Pourquoi ? En fait, Samira ne savait rien. Elle ne savait pas que ce jour, quand Khadija a quitté la table pour aller aux toilettes, Mohamed l’avait rejoine, qu’il lui avait confié son amour au premier regard, qu’il avait noté le numéro de son téléphone portable et qu’il lui avait remis le sien et qu’il est retourné à la table comme si rien ne s’était passé. Elle ignorait également que depuis ce jour, ils se rencontraient et se préparaient pour le mariage. Ce n’est que quelques semaines plus tard qu’elle a appris que son amie intime, Khadija, se préparait à la nuit de noces. Pour se marier avec qui ? Avec Mohamed. Samira a perdu tout contrôle de ses nerfs. Armée d’un couteau, elle a asséné quelques coups à Khadija qui s’apprêtait à sortir de chez elle. Heureusement, elle n’a pas rendu l’âme. Et Samira a été condamnée à cinq ans de prison ferme pour tentative d’homicide.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *