Décès d’un narcotrafiquant dans un hôpital d’Agadir après son interpellation par la police

Décès d’un narcotrafiquant dans un hôpital d’Agadir après son interpellation par la police

Un narcotrafiquant interpelé par une brigade de police motorisée en flagrant délit de possession de drogue qu’il s’apprêtait à écouler, est décédé mardi dans le service des urgences de l’hôpital provincial d’Agadir, où il a été admis après avoir perdu connaissance sur la voie publique, indique-t-on auprès de la préfecture de police d’Agadir.
L’individu en question avait été évacué d’urgence à bord d’une ambulance vers l’hôpital de la ville, souligne la même source, précisant qu’il s’agit d’un « multirécidiviste ayant déjà purgé des peines de prison pour trafic de drogue et coups et blessures entrainant la mort ».
Une enquête judiciaire a été ouverte à ce sujet et la dépouille de la victime a été déposée à la morgue de l’hôpital Hassan II d’Agadir pour les besoins d’autopsie, indique-t-on.
Plusieurs témoins ayant assisté à la scène de perte de connaissance du défunt ont été auditionnés par la police, pour qui, le décès serait dû à un excès de fatigue au moment où l’intéressé tentait de s’enfuir.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *