Deux escrocs recourent à l’hypnose pour arnaquer les gens

Deux escrocs recourent à l’hypnose pour arnaquer les gens

Ils sont encore jeunes. L’un est âgé de 22 ans et l’autre de 30 ans. Et pourtant, avec leurs djellabas blanches et babouches jaunes, ils ressemblent à de véritables fkihs. Nous sommes à Casablanca. Les deux jeunes hommes ne fréquentent pas n’importe quel endroit. Ils choisissent la plupart du temps un lieu peu peuplé où il y a très peu de passants. L’un d’eux, Abdellah, fait semblant d’avoir croisé une jeune femme qui vient de sortir de chez elle. À ce moment, l’autre jeune homme, Mohamed, se tient loin d’eux. Poliment, Abdellah s’adresse à la jeune femme et fait semblant de lui demander où se trouve une adresse. La femme lui indique alors le lieu, quand Mohamed passe. Abdellah l’arrête et lui ordonne de l’accompagner. La jeune femme s’étonne. Pourquoi l’autre a-t-il obtempéré sans discussion? Mohamed simule la surprise et lui rétorque en lui demandant la personne qui l’a informé. La jeune femme les fixe avec des regards scrutateurs. Abdellah lui révèle que son informateur n’est autre que sa baraka. Mohamed se jette sur sa main, la baise, lui remet un billet de cinquante dirhams et lui demande d’implorer Dieu de mettre fin à ses problèmes financiers. Abdellah met sa main dans sa poche, sort une petite pierre, la remet à Mohamed avant de tourner vers la jeune femme qui les regarde avec stupéfaction.
«Tu es la femme de M. (…) qui travaille dans (…). Tu as (…) enfants. 
Tu demeures à (…) », lui chuchote-t-il à l’oreille.
Tout est vrai. A-t-il déjà mené une enquête sur elle et sa famille?
Captivée par le discours d’Abdellah, la jeune femme reste bouche bée surtout quand il commence à lui évoquer ses problèmes conjugaux. Impressionnée, elle commence à croire à ses prétendus pouvoirs magiques.
«Tout cela n’est que l’effet de la sorcellerie…», la rassure-t-il. Il lui fait savoir que ses ennemies, femmes jalouses, lui avaient jeté un sort pour mettre fin à la vie de son foyer conjugal. Tout d’un coup, il  se tourne vers Mohamed qui l’attend et lui demande d’enlever sa bague en or. En la recevant, il commence à psalmodier quelques phrases incompréhensibles avant de la lui remettre tout en lui demandant de l’attendre pour l’accompagner. Et c’est au tour de la femme. «Tes ennemis ont ensorcelé tes bijoux en or… Tu en a plusieurs», lui a-t-il précisé sur un ton sérieux. La jeune femme, comme plongée dans un profond sommeil, le fixe avec ses yeux hagards. Elle n’arrive plus à dire le moindre mot. Il lui demande alors de retourner chez elle pour lui ramener ses bijoux. Hypnotisée, elle n’a pas dit non. Elle a même oublié ce qu’elle voulait faire avant de rencontrer ce faux fkih. Elle est retournée chez elle, a pris ses bijoux en or et les a remis au prétendant fkih. À ce moment précis, il lui met une petite pierre dans sa main, lui demande de s’éloigner sans tourner sa tête au moins pour une centaine de mètres avant qu’il ne lui demande de s’arrêter.
Malheureusement, personne ne lui demande de s’arrêter et elle se retourne. Les deux jeunes hommes se sont enfuis. La jeune femme n’était pas leur seule victime. Il y en a eu plusieurs notamment à Casablanca et Marrakech. C’est dans la ville ocre qu’ils sont tombés dans les filets de la police. En face de la gare routière de Bab Doukkala,ils voulaient piéger un homme. Seulement, ce dernier les a dénoncés à la police qui les a arrêtés.
Tous les deux ont été traduits devant la justice à la chambre correctionnelle près le tribunal de première instance.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *