Deux frères et une soeur tuent un trafiquant de drogue

Nous sommes à Azemmour, pas loin de la Zaouïa Al Kadiriya, à l’ ancienne médina. Ce mardi 13 mai, vers 21 h, les badauds s’attroupaient autour du cadavre d’un jeune homme, allongé par terre, gisant dans une mare de sang. De qui s’agit-il ? Il s’agit de Bouchaïb. Z, âgé de trente-cinq ans, célibataire, sans profession, repris de justice pour avoir purgé plusieurs peines d’emprisonnement pour trafic de drogue. Il louait une chambre, située dans une demeure de Derb Al Hajja Rkia, à quelque dizaines de mètres de la Zaouïa Al Kadiriya.
Alertés, les éléments de la police judiciaire de la ville sont dépêchés sur les lieux et ils ont constaté que le cadavre présentait des ecchymoses et traces de violences, ainsi qu’une grave blessure au niveau de la poitrine. Le chef de la brigade qui s’est chargée de l’enquête de l’affaire a demandé la présence du fourgon mortuaire. Le cadavre a été évacué vers la morgue. Qui a tué Bouchaïb et pourquoi ? S’agit-il d’un règlement de compte entre des trafiquants de drogue ? Les témoins oculaires qui étaient sur les lieux et qui n’étaient autres que les voisins des protagonistes, ont attesté qu’il s’agissait d’une vengeance. Ils ont même indiqué aux enquêteurs les identités des auteurs de crimes qui demeurent au même quartier. Il s’agit de deux frères et de leur sœur : Abdellah et Saïd, âgés respectivement de vingt-sept et vingt-cinq ans et de Malika, âgée de vingt et un ans. Les deux premiers sont des repris de justice pour agression, consommation de drogue et ivresse. Les enquêteurs ont frappé à leur porte. Ils n’y étaient pas. Ils ont lancé aussitôt une campagne à travers les quartiers de la ville. Une campagne qui a été soldée par l’arrestation du frère aîné et de sa sœur. Qu’est-ce qui s’est passé au juste ?
Abdellah a expliqué aux enquêteurs que l’affaire a commencé quinze jours avant le drame.  C’était le mardi 29 avril quand un malentendu a mis les deux protagonistes, Abdellah et Bouchaïb, face à face. Ce jour, Bouchaïb a maltraité violemment Abdellah qui l’a injurié alors qu’il était ivre. Depuis, Abdellah a décidé de se venger.
Le mardi 13 mai, sous l’effet de l’alcool, Abdellah s’est tenu devant la demeure de Bouchaïb et a commencé à l’insulter. Ce dernier lui a demandé de partir sans créer de problèmes. Abdellah s’est abstenu. Et Bouchaïb l’a saisi violemment pour le mettre à terre après lui avoir asséné plusieurs coups de poing. Se relevant, Abdellah a rebroussé chemin vers chez lui pour solliciter son frère, Saïd, à l’aide. Armé d’une barre en fer, ce dernier l’a accompagné jusqu’au lieu où Bouchaïb se tenait encore. Ce dernier n’a pas tenté de s’enfuir. Au contraire, il s’est avancé vers Abdellah après s’être muni d’un bâton. Quand il a asséné un premier coup à son adversaire, il a reçu au dos un coup de barre en fer. À ce moment, il s’est apprêté à retourner vers Saïd quand Abdellah lui a arraché le bâton. Tous les deux ont commencé à le battre jusqu’à ce qu’il s’effondre. Et Abdellah a fini par lui planter un couteau au niveau de sa poitrine comme dans un film américain. Avec la complicité de leur sœur, ils l’ont dénudé avant de prendre la fuite.  Deux jours plus tard, la police a arrêté le deuxième frère à la commune de Sidi Ali Ben Hamdouche.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *