Deux frères tuent leur voisin pour un téléphone portable

Abdellah était un ivrogne, drogué et un homme sans pitié. Ses voisins à Derb Loubila, quartier situé pas trop loin de la mosquée Hassan II à Casablanca, l’évitaient alors qu’il n’était qu’adolescent. Personne n’osait l’approcher surtout aux moments où il était sous l’emprise de la drogue.
Néanmoins, l’amour a été  plus fort que l’addiction d’Abdellah. Depuis qu’il est tombé amoureux d’une jeune fille de son quartier, Abdellah n’a plus été le même. Son comportement agressif, Abdellah l’a mis sur le compte du passé et il n’a pas hésité à abandonner définitivement la drogue. Dans son quartier, tout le monde a remarqué ses efforts pour sortir de la délinquance et gagner sa vie en pratiquant son métier initial qui est celui de la plomberie.
Les voisins ont commencé à l’apprécier, à le respecter, à l’approcher et à lui adresser la parole.  Dans sa vie affective, tout allait pour le mieux. Abdellah a exprimé son amour à sa bien aimé et son intention de la demander au mariage. Celle-ci ayant accepté de partager sa vie avec Abdellah, ce dernier s’est presenté chez l famille de la jeune fille pour la demander en mariage.
La crise du logement n’ayant pas permis à Abdellah d’acheter, de louer un appartement, ni de résider avec sa famille qui occupe deux chambres exiguës, c’est sa belle-famille qui lui a légué une chambre située sur la terrasse de la demeure familiale pour y loger avec son épouse. L’amour et l’entente soudaient la vie conjugale d’Abdellah et son épouse que la venue d’un nouveau-né a d’autant plus egayée.
Malheureusement, un incident sanglant est venu gâcher définitivement la vie de ce jeune couple. Samedi 3 mai,  en cours d’après-midi, Abdellah sort de chez lui après avoir reçu un appel sur son cellulaire. Un jeune voisin, Aziz, lui arrache le téléphone et prend la fuite.
En bon sportif, Abdellah se lance à la poursuite d’Aziz. une bagarre se déclenche donc et dans la foulée, Abdellah saisit un tesson de de bouteille et balafre la joue d’Aziz avant de récupérer son téléphone. Tous deux se dirigent donc vers  le 10ème arrondissement de police afin que chacun dépose une plainte contre l’autre. En attendant le résultat de l’enquête policière, Aziz garde en tête l’intention de se venger. cette même vengeance le hante de plus en plus, n’ayant pas digéré que son vol n’ait pas réussi ni qu’Abdellah se soit défendu. jeudi 8 mai, Aziz se confie à son frère Abdelali et lui fait part de son plan. ainsi, tous deux armés de couteaux, les frères se tiennent  à l’entrée de la rue où demeure Abdellah et font le guet. Aux coups de 21 heures, ce dernier se prépare à rentrer chez lui lorsque les deux frères croisent son chemin. Aziz l’attaque par surprise en lui assenant un premier coup de couteau au niveau de la cuisse. Abdellah lance un cri strident avant de s’écrouler par terre. sans pitié,  les deux frères n’ont pas hésité à lui asséner six coups de couteaux avant de s’enfuir.  après quelques secondes d’agonie, Abdellah est passé de vie à trépas.
Le lendemain, Aziz s’est présenté de son plein gré devant le parquet général près la Cour d’appel de Casablanca et son frère a été arrêté le surlendemain.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *