septembre 26, 2018

 

Deux malfrats condamnés à 15 ans de prison pour avoir tué un jeune

Deux malfrats condamnés à 15 ans  de prison pour avoir tué un jeune

Nous sommes à la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca. Dans le box des accusés se tiennent Mohamed et Nabil, âgés respectivement de vingt-six et vingt-huit ans. Tous les deux sont des repris de justice qui ont déjà purgé des peines d’emprisonnement pour vol qualifié.

Cette fois-ci, ils ont sur le dos la mort d’un jeune homme qui a «osé» leur opposer une résistance farouche. Toutefois, devant la Cour, ils se rejettent la responsabilité. Or, en se référant au procès-verbal on apprend que les deux mis en cause avaient donné des coups de poing à la victime avant que l’un d’eux ne lui assène un coup de couteau au niveau de la nuque. En effet, la victime était un jeune de trente-et-un ans et de forte corpulence. Célibataire, il se rendait chez lui quand les deux amis dont un était armé d’un couteau lui ont coupé le chemin. Il était environ 22h30. La victime a tenté de donner un coup de poing à l’un des deux malfrats qui ont essayé de lui fouiller les poches. Selon le procès-verbal, les deux malfaiteurs étaient sous l’effet de la drogue. Ils avaient ingurgité des comprimés psychotropes avant de commencer leur crime. Toujours selon leurs déclarations consignées dans l’acte d’accusation, ils avaient déjà commis, la même nuit, deux agressions avant de perpétrer le meurtre.

«Ce n’est pas moi qui l’ai tué, je n’avais pas de couteau. C’est Mohamed qui en avait un», affirme Nabil tentant de sauver sa peau. Mohamed atteste du contraire. Mais pour la Cour peu importait lequel des deux était armé et avait donné un coup mortel à la victime qui était évacuée vers le service des urgences de l’hôpital Bouafi avant de rendre l’âme. Il y avait mort d’homme et pour cela ils ont été jugés coupables pour coups et blessures ayant entraîné la mort, vol qualifié et ont été condamnés, tous les deux, à quinze ans de réclusion criminelle.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *