Deux voyous volent un petit taxi, torturent son chauffeur et violent sa cliente

Depuis plus d’une dizaine d’années, Mohamed est chauffeur d’un petit taxi. Il parcourt inlassablement Agadir durant ses heures de travail. Père de famille sans problème et jouissant d’une bonne réputation, il n’a jamais fait l’objet de plainte ni de la part de ses clients ni de la part de ses collègues. En fait, il aime sa profession de chauffeur comme s’il aime la vie. Gardera-t-il cet amour pour sa profession après ce qui lui est arrivé samedi 20 novembre ? Mais, qu’est-ce qui lui est arrivé ?
Il était 4 h du matin. Mohamed était encore au volant de son petit taxi. Quand une jeune fille l’a  hélé, il s’est arrêté. Elle a ouvert la portière et est montée dans le petit taxi. Sa destination était le quartier El Qods. Mohamed a démarré et a engagé une conversation avec la jeune fille qui semble être une prostituée. À mi-chemin, il s’est arrêté. Car, un client l’a hélé. Seulement, il fut surpris par un jeune homme, armé d’un couteau, qui a ouvert la portière et l’a menacé de meurtre. Alors qu’un deuxième jeune homme, également armé d’un couteau, a donné un coup de poing au client qui s’apprêtait à monter dans le petit taxi au point qu’il a pris la fuite, a ouvert la portière pour demander à la jeune fille de se calmer et il est monté dans la voiture. Tandis que son ami a conduit le chauffeur de taxi pour le mettre dans le coffre du véhicule. Il l’a menacé de meurtre s’il  demande secours ou s’il tente de s’enfuir. Après, l’un des deux voyous a pris le volant et a démarré à vive allure à destination d’Inzegane, à dix kilomètres au sud de la ville d’Agadir. Seulement,  quelques kilomètres plus tard, juste à hauteur de Tikiouine, le voyou a perdu le contrôle du véhicule et a heurté le trottoir. La voiture s’est arrêtée. Rapidement, il en est descendu pour aller tout de suite vers le coffre. Il l’a ouvert. Mohamed le suppliait de le libérer, lui et sa cliente. Mais en vain. Le jeune voyou lui a donné un coup de poing pour l’obliger à se taire. Le chauffeur du taxi est descendu du coffre les larmes aux yeux. Et la fille ? L’autre jeune voyou l’embrassait à l’intérieur du petit taxi tout en la menaçant de meurtre si elle manifestait la moindre résistance. Tout d’un coup, celui-ci a fait sortir la jeune fille de la voiture pour rejoindre son ami qui fouillait les poches du chauffeur de taxi. Ils lui ont subtilisé son téléphone portable et une somme de sept cents dirhams. Et ils ont conduit la jeune fille vers douar El Mers à Inzegane. Dans un coin qui plongeait dans l’obscurité, juste à côté d’un dépotoir, ils l’ont obligée à céder à leur désir. Ils l’ont violée à tour de rôle. Vers 6 h du matin, ils ont conduit la jeune fille vers une maison abandonnée. Là, ils l’ont violée une fois encore tout en la menaçant de meurtre si elle manifestait la moindre résistance. Vers 8 h du matin, ils l’ont abandonnée après lui avoir subtilisé son téléphone portable et une somme de quatre cents dirhams. À ce moment, le chauffeur du taxi avait déjà déposé plainte auprès de la police judiciaire. Une enquête a été, aussitôt, diligentée. Et les deux voyous ont été arrêtés vers 10 h du matin. Avouant leurs crimes de kidnapping, séquestration, vol qualifié, viol et de coups et blessures, ils ont été traduits devant la justice.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *