Dix ans de prison pour avoir tué son ami

Dix ans de prison pour avoir tué son ami

Parmi l’assistance, il y avait sa mère, son père, ses deux sœurs, son unique frère, son oncle, les parents, les frères et sœurs de sa victime et leurs voisins du quartier.

Poursuivi pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner, il n’a pas tenté, dès le départ de son audition, de se disculper. Il a avoué en détail son crime.

«Je l’ai tué, mais je n’en avais pas l’intention, M. le président», a-t-il déclaré à la Cour qui ne trouvait pas de difficulté à l’interroger. Ses réponses étaient claires et sans équivoque.
Dès qu’il a quitté les bancs de l’école, au primaire, Mohamed, âgé de vingt-huit ans, est resté sans emploi. Peu de temps plus tard il est devenu trafiquant de drogue. Selon le procès-verbal de son audition, il a purgé à deux reprises des peines d’emprisonnement de six mois et d’un an de prison ferme.

«Nous étions chez moi, moi, lui et Fatima… Je louais une chambre avec voisins… Nous y passions la majorité de notre temps», a-t-il précisé.

 Fatima est une jeune fille qui entretenait une relation amoureuse avec le défunt, Abderrazak, âgé de trente-et-un ans.

«Il l’aimait follement… Cette nuit, il est sorti de la chambre pour aller aux toilettes. Alors, en son absence, j’ai essayé de toucher à son amie… J’étais sous l’effet de l’alcool», a-t-il ajouté dans sa réponse.

Fatima s’est révoltée contre Mohamed qui l’a incitée à coucher avec lui. Quand Abderrazak est retourné à la chambre, elle lui a raconté que son ami avait l’intention de le tromper.
«Il m’a donné un coup de poing tout en me reprochant d’avoir l’intention d’en finir avec notre amitié», a affirmé Mohamed tout en exprimant son regret.

Sans le vouloir, Mohamed l’a poussé violemment au point qu’il est tombé par terre. Sa tête s’est cognée contre une petite table. Fatima a pris la fuite alors que Mohamed a appelé une ambulance. Quand les éléments de la protection civile sont arrivés, Abderrazak avait déjà rendu l’âme.

Verdict : Mohamed a été condamné à dix ans de réclusion criminelle.
Quant à Fatima qui est également poursuivie dans cette affaire, en état de liberté provisoire, pour débauche, elle a écopé de six mois de prison ferme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *