D’un membre d’une bande de malfrats à un terroriste

D’un membre d’une bande de malfrats à un terroriste

Un terroriste marocain qui a voyagé en Turquie et en Malaisie dans l’intention de rejoindre Daech en Syrie a été condamné, par la chambre criminelle chargée des affaires de terrorisme à Salé, à quatre ans de prison ferme.

Ce père de deux enfants, âgé de trente-quatre ans, est un repris de justice qui a déjà purgé une peine d’emprisonnement de dix ans de réclusion criminelle pour avoir été impliqué dans une affaire de constitution d’une association de malfaiteurs qui a commis plusieurs vols qualifiés. Seulement, en 2011, il a tourné le dos à la criminalité pour chercher par quoi vivre dignement tout en commençant à prier, à fréquenter la mosquée et à faire la connaissance de quelques fidèles. Mais, une année plus tard, il a fait la connaissance d’un salafiste djihadiste qui l’a encouragé à rallier les rangs des salafistes djihadistes et a commencé à lui donner des leçons portant sur le djihad tout en le mettant au courant de tous les mouvements djihadistes en Syrie surtout le mouvement «Cham Al Islam».

Par le biais de YouTube, ce jeune originaire de Kelaât Sraghna a commencé également à suivre les activités de Daech, en visionnant les vidéos qui montrent leurs actes terroristes. C’est ainsi qu’il a pensé rallier leurs rangs en Syrie. En arrivant à amasser une somme de 10 mille dirhams, il a voyagé, en compagnie d’un Algérien, le 20 janvier 2016, vers la Turquie, via l’aéroport Mohammed V, à Casablanca. Il comptait traverser clandestinement les frontières vers la Syrie, lorsqu’il fut arrêté par la police turque. Il a été emprisonné, puis relâché pour être interné dans un centre d’accueil. Il est arrivé à s’en sortir pour aller vers la Malaisie dont les autorités l’ont refoulé vers la Turquie. Et les autorités turques l’ont refoulé à leur tour vers le Maroc pour être arrêté à l’aéroport Mohammed V, à Casablanca et traduit, le

9 juin 2016, devant la justice à Salé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *