El Jadida : 30 ans de prison pour un père qui a tué sa fille

El Jadida : 30 ans de prison pour un père qui a tué sa fille

Nous sommes à la chambre criminelle près la Cour d’appel d’El Jadida. Au banc des accusés installé à la salle d’audience se trouve un père de famille de vingt-trois ans, poursuivi pour infanticide. La victime n’était que sa fille, âgée de quatre ans.

D’abord, c’était sa propre mère qui l’a dénoncé. A la mi-février elle s’est rendue chez les gendarmes pour leur expliquer qu’elle a remarqué, tôt le matin, son fils qui a passé la nuit chez elle déposer sa petite fille sur un canapé. En la touchant, elle l’a trouvée corps sans vie. Elle lui a demandé des explications. Et sa réponse était très simple en lui précisant qu’il l’a malmenée au point qu’elle a poussé son dernier soupir. La mère a ajouté que son fils est sorti ensuite comme si rien ne s’était passé. Effectivement, les limiers ont arrêté le père alors qu’il plongeait dans un profond sommeil chez lui. Soumis aux interrogatoires, il a affirmé aux enquêteurs que sa fille a été tuée lors d’un accrochage avec son gendre qui voulait la kidnapper. En tentant de l’en empêcher, la fille a été mortellement touchée. Une version rejetée par la mère qui a assuré que son gendre n’a jamais tenté de kidnapper sa nièce. Cette dernière a précisé qu’il n’y avait chez elle, cette nuit du crime, que son fils et sa petite-fille qu’elle a prise en charge.

Toutefois, devant la Cour, le mis en cause a avoué que sa fille avait uriné et il l’a giflée. Mais au lieu de se taire, a-t-il ajouté, sa fille a commencé à sangloter tout en appelant sa mère. Cette dernière était, depuis quelques semaines, chez ses parents après avoir quitté le foyer conjugal à la suite des violences qu’elle endurait de la part de son époux. La fillette a été confiée à sa grand-mère. En effet, il y a cinq ans qu’elle s’est mariée au mis en cause après l’avoir violée. Quatre mois après le mariage, elle a mis au monde cette fille que le mis en cause ne considérait pas sa propre fille, mais le fruit d’une autre relation que sa femme entretenait avec un autre jeune homme.

Verdict : 30 ans de réclusion criminelle pour le père infanticide. 

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *