El Jadida : Un policier tire 4 balles pour arrêter un malfrat

El Jadida : Un policier tire 4 balles pour arrêter un malfrat

Vendredi dernier, vers 1 h 30 du matin, à El Jadida, un inspecteur de police, relevant de la police judiciaire de la sûreté de la ville, a été obligé d’user de son arme à feu. Il a tiré quatre balles pour immobiliser un malfaiteur, repris de justice, sorti de prison il y a juste deux semaines.

Une demi-heure plus tôt, une victime entre au commissariat pour porter plainte. Elle vient d’être agressée par deux malfrats qui l’ont menacée avec un sabre et l’ont dépouillée d’une somme de trois mille dirhams et un smartphone. L’éclairage public lui a permis de mémoriser leurs traits qu’elle a décrits aux limiers. Rapidement, deux éléments de la brigade montent sur leurs motos et se dirigent vers la rue précitée.

Les deux agresseurs s’y trouvaient encore. Les voyant arriver, l’un des deux malfaiteurs attaque le premier inspecteur avec son sabre faillant le blesser. Immédiatement l’autre policier dégaine et tire, d’abord en l’air, deux balles de sommation. Mais, dans un état second, et sous l’effet de la drogue, le malfrat ne cède pas. Il continue d’avancer l’air très menaçant.

N’ayant plus le choix, le policier tire une troisième balle touchant la cuisse gauche du malfrat, puis une quatrième. Le délinquant tombe par terre, blessé et neutralisé. Quelques minutes après, il est évacué vers le service des urgences de l’hôpital provincial Mohammed V, où il a subi une opération chirurgicale. Les deux balles ont été extraites de son corps.
Jusqu’à aujourd’hui, l’état de santé du mis en cause est jugé stable. Une fois rétabli, il sera traduit, en compagnie de son complice, devant la justice.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *