février 20, 2017

El Jadida : Un quatuor séquestre et viole un handicapé de 32 ans

El Jadida : Un quatuor séquestre et viole un handicapé de 32 ans

Les enquêteurs, qui les ont identifiés, n’en ont arrêté que trois. Il s’agit d’un serveur dans un café, un électricien et un forgeron. Soumis aux interrogatoires, ils ont avoué leur crime.

Perturbé et renfermé sur lui, un jeune handicapé, âgé de trente-deux ans, a suscité des doutes chez ses parents qui demeurent à El Jadida. Il n’a jamais été dans un état pareil. Il semble bizarre. Mais, qu’est ce qui lui est arrivé pour qu’il change ses comportements? Serait-il malade ? Peut-être. Ses parents l’ont conduit vers le Centre hospitalier. Le médecin l’a examiné. Et c’est la mauvaise surprise ! Ce jeune handicapé a été violé. Sauvagement. Le médecin qui l’a gardé dans le service de réanimation pour quelques jours lui a consigné un certificat médical d’une trentaine de jours d’incapacité totale de travail. Qui l’aurait violé ? Une plainte a été déposée  auprès du parquet général près la Cour d’appel d’El Jadida qui a donné ses instructions aux éléments de la police judiciaire de la capitale de la région de Doukkala d’entamer une enquête.

Interrogé, la victime a affirmé aux enquêteurs qu’il a été séquestré et violé par quatre jeunes hommes de son quartier. Qui sont-ils ? Les enquêteurs, qui les ont identifiés, n’en ont arrêté que trois. Il s’agit d’un serveur dans un café, un électricien et un forgeron. Soumis aux interrogatoires, ils ont avoué leur crime affirmant qu’ils étaient sous l’effet de la drogue. Une note de recherche a été diffusée à l’échelle nationale contre le quatrième violeur qui serait parti à l’étranger puisqu’il s’agit d’un MRE.

Les trois mis en cause ont été traduits, devant le parquet général près la Cour d’appel qui les a maintenus en détention préventive en attendant qu’ils comparaissent devant la chambre criminelle.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *