Elle se jette du 5ème étage pour se sauver de ses violeurs

Elle se jette du 5ème étage pour se sauver  de ses violeurs

Bref, à ses vingt-quatre ans, elle vient de trouver l’amour. Lui, il partage avec elle les mêmes sentiments. C’est du moins ce qui paraît à tout le monde. En effet, il est son voisin avant d’être son grand amour. Tous deux demeurent au même quartier. Ils n’échangeaient que des salutations. Seulement, l’amour les a rendus presque inséparables.

Tous deux traînent leurs pas, le soir de ce jour de la dernière semaine du mois de novembre, en conversant, bavardant, rigolant et en rêvant d’être le plus tôt possible sous le même toit.
17h30 sonne déjà. La nuit tombe tôt ce mois d’hiver.

Le couple amoureux n’a pas senti le temps passer. Seulement, en un clin d’œil, tout a été changé ! Trois jeunes hommes leur coupent le chemin. Armés de couteaux, ils se plantent devant eux. Que veulent-ils ? Les délester de ce qu’ils portent sur eux ? Kidnapper la fille ?

Tout est possible. Le jeune homme garde le silence. Pense-t-il comment se sauver avec sa bien-aimée ? La réalité prouve le contraire. Il se sauve tout seul en prenant la fuite, abandonnant sa bien-aimée à son propre sort. Les trois malfrats menacent la fille de mort si elle ne cède pas. L’un d’eux lui enlève son téléphone portable avant de partir laissant ses deux amis en compagnie de la jeune fille. Craignant d’être touché par leurs armes blanches, elle les accompagne vers un appartement situé au 5ème étage d’un immeuble du quartier Bournazel.

Là, les deux malfrats la violent à tour de rôle avant de commencer à picoler. Une heure et demie plus tard, la maîtresse de l’un des deux malfrats arrive. Tous les trois s’enivrent. Et la jeune fille les supplie. Mais en vain. Tout d’un coup, elle se relève rapidement, court vers une fenêtre et se jette dans le vide. Alertés, les éléments de la protection civile arrivent et l’évacuent vers le service des Urgences de l’hôpital Sidi Othmane. Dieu a voulu qu’elle reste encore en vie. Son état est lamentable puisqu’elle souffre de plusieurs fractures.

Identifiés par les éléments de la PJ du district de Moulay Rachid, les trois malfrats sont activement recherchés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *