Elle se jette d’une voiture pour échapper à un viol

Elle se jette d’une voiture pour échapper à un viol

Complets, avec les six voyageurs à bord de chacun d’eux, ces grands taxis passaient devant son regard sans que leurs chauffeurs ne se rendent compte d’elle. Fatiguée, elle a cessé de marcher et s’est tenue à sa place en espérant qu’un taxi blanc arrive. Mais en vain. Tout d’un coup, une voiture s’est arrêtée devant elle. Un coup de klaxon était suffisant pour qu’elle regarde le jeune homme qui se tenait derrière le volant. Est-il quelqu’un qu’elle connaît ?

Elle l’a fixé par les yeux pour se convaincre qu’elle ne l’a jamais vu. Et pourtant, le jeune automobiliste a continué de klaxonner en s’adressant à elle. Elle a fait semblant de ne pas se rendre compte des gestes de ses mains montrant qu’il la sollicitait de monter à bord de sa voiture.

Mais, il a insisté au point qu’il en est descendu pour la rejoindre. Tous deux ont engagé une petite conversation qui a fini par l’échange de sourires. La jeune fille a accepté de monter avec lui dans la voiture. L’automobiliste a démarré. La jeune fille se tenait à ses côtés sans dire mot, contrairement à lui qui n’arrivait pas à tenir sa langue. En arrivant au niveau de la résidence El Jawhara, au même quartier, Sidi Moumen, la jeune fille a ouvert la porte de la voiture qui roulait à vive allure et s’est jetée dehors ! Les badauds s’attroupaient autour d’elle. Elle a perdu connaissance. Quelqu’un a alerté la police du district de Sidi Bernoussi.

Les flics se sont dépêchés sur les lieux. Le chef de la brigade a remarqué que la fille était encore en vie. Il a appelé les éléments de la protection civile. L’ambulance est arrivée pour évacuer la jeune fille blessée à l’hôpital. Entre-temps, un homme est arrivé chez le chef de la brigade pour lui montrer le numéro de l’immatriculation de la Renault Kango à bord de laquelle il y avait la jeune fille. Aussitôt, la voiture a été repérée et une course-poursuite a été engagée entre la police et le jeune automobiliste qui s’est retrouvé, une trentaine de minutes plus tard, obligé de s’arrêter. La police l’a arrêté.

À ce moment, la victime a repris connaissance pour raconter aux flics que l’automobiliste lui a proposé de la conduire jusqu’à chez elle. Seulement, à mi-chemin, il a commencé à la harceler et la menacer de la conduire vers un lieu pour la violer. C’est pourquoi elle s’est jetée de la voiture pour sauver sa peau.

Le jeune homme, marié, a reconnu l’avoir kidnappée dans l’intention de la violer. Il a été mis entre les mains de la chambre criminelle près la Cour d’appel de la capitale économique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *