Elle tue son bien-aimé pour l empêcher de se marier

Elle tue son bien-aimé pour l empêcher de se marier

Nous sommes à Guelmim. Une plainte a été déposée, au début du mois courant, auprès des services de la sûreté de la ville, faisant état de la disparition d’un jeune homme. Celui-ci aidait son frère dans un local commercial, situé au boulevard des FAR, chargé de la vente des effets vestimentaires pour femmes. Dans cette plainte, la famille a précisé que le jeune homme avait disparu dès sa sortie la nuit du premier jour du mois de mars après avoir reçu un appel téléphonique. Depuis, il n’a plus donné signe de vie. De coutume, il ne passait jamais la nuit en dehors de chez lui. Qu’est-ce qui lui est arrivé pour ne plus retourner chez lui? Personne n’avait la réponse. Pour les limiers, toutes les hypothèses sont possibles. Peut-être qu’il a passé les deux nuits chez un ami. Peut-être qu’il avait un problème avec sa famille qu’elle ne voulait pas révéler. Peut-être qu’il désirait avoir une vie loin de sa famille. Mais, les limiers n’ont pas rejeté également l’hypothèse qu’il soit kidnappé ou tué.
Les investigations policières ont été entamées. Seulement, après quarante-huit heures de disparition, la mauvaise nouvelle leur est parvenue.
C’était le matin du dimanche 3 mars. Le corps du jeune homme disparu a été retrouvé sans âme pas loin d’Oued Oum El Âchayer, près du quartier industriel. Les limiers se sont dépêchés sur les lieux. Un constat d’usage a été effectué. Son crâne était coupé en deux. Qui l’a tué ? Et pour quel mobile ? Les fins limiers ont entamé les investigations nécessaires pour tirer l’affaire au clair. Plusieurs témoignages ont été recueillis. Ils ont permis aux policiers de pointer du doigt une jeune fille qui entretenait une relation avec le défunt. Elle a été arrêtée et soumise aux interrogatoires. Facilement, elle a avoué son crime. Elle a affirmé qu’elle avait une relation amoureuse avec le défunt qui prétendait être très amoureux d’elle. Seulement, il lui a expliqué, dernièrement, que sa famille avait l’intention de le marier avec une autre fille. Et c’était la goutte qui a fait déborder le vase. Du coup, elle a décidé de se venger. La nuit du 1er mars, elle a engagé cinq malfrats pour le tuer. Son rôle était de le conduire vers un terrain vague situé non loin du quartier industriel. Là, le crime a été commis en lui donnant un coup de hache au niveau de la tête.  
La jeune fille et quatre des cinq tueurs à gages ont été arrêtés. Le cinquième est toujours en état de fuite.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *