États-Unis : un «bandit aux pieds nus» exaspère la police

Colton Harris-Moore, 1 mètre 98, reste introuvable malgré sa taille qui le ferait a priori repérer facilement. La réputation de ce «Billy the Kid» des temps modernes ne fait que croître depuis son évasion en 2008 d’une maison de correction proche de Seattle, la grande ville du nord-ouest des Etats-Unis. Poursuivi par la police, il parvient à s’extraire d’une Mercedes en pleine course avant de s’enfuir dans les bois. Les policiers ne retrouveront que le véhicule endommagé et un volumineux butin. Dans le lot, figure un appareil-photo numérique dont l’adolescent s’est servi pour se tirer le portrait. L’image de Colton avec son sourire en coin est devenue une icône de l’Internet, notamment sur le réseau Facebook, où se retrouvent ses admirateurs, et figure même sur des T-shirts. Après ce ratage policier, les cambriolages repartent de plus belle à Camano, l’île où vit sa famille dans le bras de mer qui marque la frontière avec le Canada. En quelques mois, il est soupçonné d’être l’auteur d’une cinquantaine de vols dans toute la région. Puis en septembre dernier, il se coupe lors du casse d’un distributeur de billets.
Il emporte 2.500 dollars, mais laisse son ADN juste avant l’arrivée des policiers, consternés par sa capacité à leur filer entre les doigts. Le shérif adjoint de l’île de San Juan raconte qu’il le tenait un soir dans la lumière de son projecteur «quand il s’est littéralement évaporé sous mes yeux» en pleine forêt. Il n’oubliera jamais le rire du cambrioleur disparaissant dans les bois…  En octobre, la légende s’enrichit après l’écrasement d’un avion privé dans les monts Cascade, à l’est de Seattle, dont le pilote a disparu. L’appareil avait été volé dans un hangar de l’Etat voisin de l’Idaho, où les enquêteurs ont retrouvé des empreintes de pieds… et bon nombre de maisons cambriolées.
Colton Harris-Moore est aussi le suspect numéro un dans un autre vol d’avion, appartenant à Bob Rivers, un animateur radiophonique connu à Seattle. La carlingue est retrouvée en miettes dans un champ à 320 km de là. «Le voleur a pénétré par effraction dans le hangar, il a trouvé des clefs et volé l’avion», raconte M. Rivers. Quant à la police, elle ne goûte guère la popularité de l’ado qui la ridiculise.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *