Faits divers : Il tue le père de famille qui abusait de son fils mineur

Faits divers : Il tue le père de famille qui abusait de son fils mineur

Vers vingt-deux heures, dimanche, Mustapha, la trentaine, s’est planté devant les limiers de la septième arrondissement de police qui assurait la permanence. Il a prononcé deux mots, sans ajouter un troisième : «J’ai tué». C’est du moins ce qu’on a appris auprès d’une source policière de la police judiciaire de la ville ocre devant laquelle Mustapha a été remis, lundi, pour complément d’enquête.
Mustapha n’a pas regretté son acte puisqu’il avait l’intention de le commettre trois jours plus tôt, quand il appris, pour la première fois, que son enfant encore mineur a été victime d’un abus sexuel. Selon la même source policière, Mustapha a été informé par un voisin que Mohamed, un quadragénaire, père de deux enfants, abuse de son fils, âgé d’une dizaine d’années. Sans aucun doute, il n’a pas cru ses oreilles. Mais, il s’est avéré qu’il s’agissait d’une réalité dont tout le monde au quartier Al Badie en est au courant, sauf lui. C’était le jeudi 1er jour du mois de septembre, le deuxième jour de l’Aïd Al Fitr, quand il les a surpris tous les deux en train de faire l’amour dans un coin, loin des regards. Hors de lui, Mustapha, colosse et videur de son état, a tabassé le pédophile. Les badauds sont intervenus pour le calmer. Mais, il l’a menacé de se venger de lui. Avait-il l’intention de le tuer ? Une source policière a affirmé que le mis en cause avait expliqué aux enquêteurs qu’il n’avait pas pensé le tuer. Seulement, les enquêteurs ont remarqué qu’il s’armait d’un couteau. Mustapha n’avait pas d’explication pour son port d’une arme blanche. Pour les enquêteurs, ce comportement prouve qu’il y avait préméditation et guet-apens. Une accusation que Mustapha a rejetée devant les enquêteurs, a précisé une source policière. Le mis en cause a affirmé aux enquêteurs qu’il fut surpris, une fois encore, par le pédophile qui abusait de son fils. Mustapha n’a pas cru une seconde fois ses yeux. Il a perdu aussitôt le contrôle de ses nerfs surtout quand le pédophile a pris la fuite. Il a suivi ses pas. Quand le pédophile est arrivé au quartier Daoudiate, il n’a pu avancer d’un pas. Armé d’un couteau qu’il dissimulait sous sa veste, Mustapha l’a tabassé, au départ, avant de lui asséner un premier coup de couteau, puis un deuxième et enfin un troisième. Les trois coups étaient au niveau de la poitrine du défunt. Les badauds les entouraient. Mais, ils n’ont pas pu intervenir, puisque Mustapha était dans un état second. Le pédophile a souffert pour quelques minutes avant de rendre l’âme. Après avoir commis son crime, il a disparu. Tout le monde a cru qu’il a pris la poudre d’escampette. Mais en fait, il a retourné chez lui pour quelques minutes. Il a changé ses vêtements et il a pris le chemin vers le commissariat de police pour avouer son crime et raconter aux enquêteurs toute l’histoire. Toujours selon la même source, le mis en cause sera traduit, demain dans l’après-midi, devant le parquet général auprès de la Cour d’appel de Marrakech.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *