Fès : Attaque de policiers, meurtre, affrontement entre trafiquants…

Fès : Attaque de policiers, meurtre, affrontement entre trafiquants…

Depuis vendredi jusqu’au dimanche dernier, les éléments de la police de la sûreté de Fès n’arrivent pas à rompre calmement leur jeûne. Les quatre coins de la ville sont en effervescence. Les criminels semblent être décidés à leur mener la vie dure. Pas de répit même pendant ce mois sacré de Ramadan.
Le soir de ce vendredi 11 août, les quatre agents d’une patrouille du corps urbain se lancent à bord de leur fourgon pour répondre à un appel de secours. Trois malfaiteurs agressaient les gens sous la menace d’armes blanches, dans le quartier des Idrissides, pas loin de la mosquée Al Baraka. Les policiers y arrivent et essaient d’arrêter les malfrats et faire régner l’ordre et le calme dans le quartier, mais c’était peine perdue. Car les trois membres de la bande, dont une jeune fille, entendent bien résister aux forces de l’ordre. Les policiers ne s’attendaient pas à ce que les truands leur ont préparé:  ils remarquent qu’ils déchargeaient des bombes lacrymogènes pour se défendre et sauver leur peau. Heureusement, les habitants du quartier ont porté leur assistance aux policiers leur permettant de mettre fin à la résistance des voyous.
Quelques minutes avant la rupture du jeûne de ce même vendredi, les policiers de la même ville ont été sollicités pour se rendre à la Joutéa du quartier Oued Fès. Le veilleur de nuit qui est vient d’entamer son travail tue un repris de justice notoire. Ce dernier obligeait les veilleurs de nuit et les marchands ambulants à lui verser quotidiennement un petit pécule. Mais cette fois le veilleur de nuit a refusé de lui donner le moindre sou. Les deux ayant perdu tout contrôle, échangent des propos et des coups. Résultat : un coup de couteau mortel asséné par le veilleur de nuit, qui a été arrêté, le lendemain, samedi 12 août, après le constat du décès du malfrat. Le dimanche soir, 13 août, des affrontements ont eu lieu, au quartier Najah, entre les membres de deux familles qui s’adonnent au trafic de drogue. La police est intervenue pour arrêter six personnes. Et l’enquête est toujours en cours.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *