France : cinq femmes suspectées de viol sur une autre

C’est à une affaire particulièrement scabreuse à laquelle doivent se consacrer la police de Saint-Quentin et le juge d’instruction de Laon. Cinq femmes, pour l’instant, sont en effet suspectées d’avoir violé et violenté une habitante du quartier du Faubourg d’Isle à son domicile, dans la nuit du jeudi 19 au vendredi 20 août. Il s’agissait d’une expédition punitive. À l’origine du drame, les circonstances demeurent floues. Il semblerait qu’une histoire de rivalité amoureuse en soit la cause. Mais selon certaines sources, un autre motif ne serait pas à exclure. Au cours de l’expédition punitive, les cinq femmes suspectées auraient également procédé à des dégradations au sein du domicile de la victime, saccagé. La victime, âgée de 29 ans, aurait aussi été agressée, et surtout violée à l’aide d’un objet lui appartenant. Ce qui est un crime passible, pour les éventuelles coupables, de la cour d’assises.
Quatre des cinq femmes placées en garde à vue sont mineures, âgées de 15, 16 et 17 ans. La seule ayant atteint sa majorité, âgée de 27 ans, pourrait être l’instigatrice de cette expédition punitive. Une histoire de vengeance ayant mal tourné ? Un crime avec préméditation ? Autant de précisions que l’enquête devra déterminer. Les gardes à vues se sont terminées vendredi dans la soirée pour les cinq femmes. Trois d’entre elles sont ressorties du tribunal de Laon après avoir été déférées au parquet et sont placées sous contrôle judiciaire. Les deux autres ont été placées en détention provisoire, à l’issue de leur passage chez le juge d’instruction puis le juge des libertés, à Laon. Et vraisemblablement parmi elles, la majeure qui aurait orchestré la descente chez la victime, puisque cette dernière lui aurait « pris » son compagnon. L’enquête de police se poursuivait toujours, samedi, afin de déterminer avec plus de précision le contexte de l’agression et les responsabilités précises de chacune.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *