France : il fait sa connaissance via Internet et il la tue par la suite

Un homme de 41 ans, incarcéré, dernièrement, près de Toulouse pour une agression commise à Albi, est également suspecté du meurtre d’une femme de 51 ans, dont le corps a été retrouvé samedi à Angresse (Landes), a-t-on appris, mardi, de sources judiciaires concordantes.
Cet homme, divorcé et père de famille, habitant à Soustons (Landes), a été arrêté à son domicile au lendemain d’une agression à coups de couteau à Albi contre un homme auquel l’opposait une rivalité amoureuse.
Il a été présenté par le parquet d’Albi au pôle de l’instruction de Toulouse qui l’a mis en examen pour tentative d’homicide volontaire et l’a incarcéré à la prison de Seysses. Sa victime, blessée à la cuisse, au visage et dans le dos, est sortie de l’hôpital pendant le week-end. «Des indices permettent de relier cet homme au meurtre d’une femme retrouvée à Angresse», a indiqué, mardi, à l’AFP Jean-Christophe Muller procureur de la République d’Albi.
Le dossier a été transmis au pôle de l’instruction de Mont-de-Marsan qui a ouvert une information judiciaire contre X pour homicide volontaire dans l’affaire d’Angresse, a indiqué en début de soirée à l’AFP le procureur de la République, Jean-Pierre Laffite. Deux juges d’instruction ont été cosaisis, a-t-il précisé.
«Il reste beaucoup de vérifications à faire, il y a un important travail de police judiciaire à faire, absolument aucune piste n’est privilégiée», a encore indiqué M. Laffite. Les gendarmes devaient découvrir, samedi, le corps de cette femme à son domicile, «en état de décomposition» selon le quotidien. La victime, qui vivait seule à Angresse et n’avait pas donné signe de vie depuis quelques jours, aurait reçu sept coups de couteau, selon les premiers éléments de l’autopsie.
Le procureur de Dax, Jean-David Cavaillé, rapportait dès lundi des témoignages selon lesquels la victime avait noué «des relations sur Internet». Il faisait état mardi de «plusieurs pistes», dont celle de l’agresseur d’Albi.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *