France : L’homme soupçonné d’avoir maquillé un meurtre en enlèvement mis en examen

L’homme en cause a été mis en examen pour assassinat et tentative d’extorsion conformément aux réquisitions du parquet, apprend-on de sources judiciaires. «À l’issue de son interrogatoire de première comparution devant le juge d’instruction, il a été placé en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention», a déclaré, mercredi, à l’Associated Press le procureur de la République de Toulouse, Michel Valet. L’homme est soupçonné d’avoir étranglé un exploitant agricole à la retraite de 75 ans avant de mettre en scène son enlèvement, sur la commune de Villeneuve-Lécussan, à 12 km au nord de Montréjeau. Le corps de la victime a été retrouvé dimanche, emballé dans un sac d’engrais, dans un champ de maïs situé à un kilomètre de ses terres. Il portait une corde autour du cou et avait les mains attachées dans le dos. L’affaire a débuté le 19 août lorsque l’épouse du retraité, partie chez le coiffeur le matin, a retrouvé à son retour au domicile vers 12h une lettre anonyme expliquant que son mari avait été enlevé. Le ravisseur réclamait 500.000 euros de rançon. Elle avait alors immédiatement contacté le parquet de Toulouse qui avait chargé le Service régional de police judiciaire (SRPJ) de l’enquête. Après trois jours de recherches dans l’entourage de la famille de la victime, le SRPJ avait interpellé dimanche un homme de 42 ans, employé depuis plus d’un an dans l’exploitation du retraité enlevé. Un pantalon portant des traces de sang de la victime avait été retrouvé dans un panier à linge à son domicile des Hautes-Pyrénées. À la suite de son interpellation, l’ouvrier agricole avait déclaré aux enquêteurs que la victime était morte et les avait conduits près du corps. Tout laisse à penser, selon le procureur de la République de Toulouse Michel Valet, que le retraité, avec qui l’ouvrier agricole entretenait des «relations difficiles» mais sans qu’aucun «conflit ouvert ait été signalé», a été tué vendredi vers midi et que sa mort a précédé la rédaction de la lettre de rançon.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *