France : Séquestrée, la prostituée se réfugie sur le toit

Le 17 septembre dernier, la victime avait été aperçue en état de choc, sur le toit d’un immeuble proche du centre-ville. Des témoins avaient prévenu les pompiers qui l’ont secourue. D’après les enquêteurs, elle aurait été enlevée le 10 septembre, puis séquestrée dans une pièce fermée à clé où elle était maltraitée. Menacée par ses ravisseurs, elle a été contrainte de se prostituer pour rembourser une dette liée à des produits stupéfiants. La jeune femme serait parvenue à se libérer en forçant une fenêtre, au quatrième étage, et en se hissant jusqu’au toit. La brigade criminelle de répression du banditisme de la PJ de Mulhouse a rapidement identifié quatre suspects. Le 22 septembre, le plus jeune, locataire de l’appartement, et un complice ont été retrouvés. Ils sont écroués. Les deux autres ont été localisés au terme de dix jours d’investigations supplémentaires, et interpellés par la brigade de recherche et d’intervention (BRI) de la PJ, le 4 octobre à Mulhouse. Ils ont été déférés au tribunal de Mulhouse, présentés au juge d’instruction et écroués dans la foulée. Les quatre hommes sont mis en examen pour séquestration sans libération volontaire, viol, proxénétisme aggravé, infraction à la législation sur les stupéfiants ainsi qu’infraction à la législation sur les armes. Une perquisition a permis en effet de découvrir dans l’appartement des armes, des grenades et des cartouches. Les enquêteurs ont également retrouvé des éléments matériels liant certains des quatre suspects à un vol aggravé commis dans la nuit du 2 au 3 octobre dans un bar d’Altkirch.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *