France : un ex-capitaine des pompiers jugé pour viols

L’ex-capitaine de pompiers volontaires, Fabrice Motch, 44 ans, a comparu, depuis lundi, devant la Cour d’assises des Yvelines, a rapporté Le Parisien. Il est accusé d’avoir agressé sexuellement et violé sept jeunes sapeurs-pompiers âgés de 14 ans à 17 ans qu’il encadrait à l’école départementale des sapeurs-pompiers de Trappes (Yvelines) et ses deux beaux-fils, les enfants de son ex-épouse, à son domicile de Magny-les-Hameaux. Le vrai visage de cet homme, décrit comme rigoureux, autoritaire et vénéré par les jeunes sapeurs volontaires, mais aussi comme imbu de lui-même par certains collègues, a été révélé le terrible soir du 15 septembre 2007. Vers 22 heures, les forces de l’ordre interviennent dans cette caserne. Les policiers découvrent Fabrice Motch dans une chambre. Il est assis sur un lit, un appareil photo numérique entre les mains. Derrière lui, un ado de 16 ans est allongé et inconscient. Lorsqu’il se réveille, le garçon explique que le capitaine l’a drogué et a profité de son état second pour se livrer à des caresses sur son corps. Les agents retrouvent deux autres ados dans les autres chambres. C’est l’un d’eux qui a alerté la police. Il accuse immédiatement le capitaine de l’avoir agressé sexuellement et de l’avoir photographié. Il s’est ensuite réfugié dans les toilettes, avant d’alerter sa mère, puis les secours. Les policiers s’emparent de l’appareil photo numérique. La carte mémoire renferme des photos et des films sur lesquels les adolescents apparaissent nus. Lors de la perquisition à son domicile, les policiers découvriront des photos pédophiles dans l’ordinateur du capitaine. Durant l’instruction, le suspect a reconnu ces faits et d’autres. Il avoue avoir agressé et violé quatre autres jeunes sapeurs-pompiers ainsi que ses deux beaux-fils, les enfants de sa compagne. Mais l’enquête a réservé aussi un rebondissement de taille.
La sœur de Motch, qu’il a aussi violée, va révéler pendant l’enquête un terrible secret de famille : en 1996, Fabrice Motch, son frère Lionel et Yannick, celle qui deviendra ensuite l’épouse du pompier volontaire, ont assassiné Philippe Pico, un mécanicien de 45 ans, mari de Yannick. Cette dernière accusait son époux d’être violent. Un jour de mars, les frères Motch l’ont tué d’un coup de poignard dans le cœur, l’ont vidé de son sang dans la baignoire avant de le dépecer.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *