fratricide pour une broutille

fratricide pour  une broutille

Ils sont deux frères demeurant au quartier El Karia à Salé. A chaque fois, ils se disputaient pour le moindre malentendu. Certes, le plus jeune semblait être plus violent, plus agressif et plus cruel que son aîné. La preuve ? Tout le monde dans son quartier l’évitait et n’engageait avec lui la moindre conversation. Bref, il jouissait d’une mauvaise réputation. Même ses parents le craignaient surtout quand il est en état d’ivresse. Il n’hésitait pas à casser tout ce qu’il trouvait à la maison. Personne ne pouvait l’empêcher de faire du mal à ses parents qui n’ont jamais osé porter plainte contre lui auprès de la police. D’abord, il est repris de justice. Il avait purgé deux peines d’emprisonnement. Une première de six mois quand il était à son vingt-deuxième printemps pour consommation de drogue, coups et blessures. La seconde d’un an quand il avait vingt-neuf ans pour vol simple et consommation de drogue. Et pourtant, il n’a jamais pensé à changer son comportement ou à trouver un emploi, il gagnait sa vie en délestant ses victimes.
Il y a quelques jours, il était sous l’effet de la drogue et avait même bu quelques verres de vin rouge. Il ne se contrôlait donc plus. Il a commencé à faire du tapage et à menacer ses voisins. Tout d’un coup, il a laissé ses amis pour rentrer chez lui. En y arrivant, il s’est retrouvé face-à-face avec son frère aîné. Il a fait semblant de ne pas l’avoir vu et s’est apprêté à rentrer à la maison. Mais son frère aîné l’en a empêché. Il s’est planté à sa place tout en le regardant. L’aîné lui a demandé de partir et de ne pas passer la nuit à la maison. Mais en vain, il a insisté pour rentrer chez lui. Les injures entre les deux frères ont commencé. Tout d’un coup, le plus jeune sort un couteau et assène deux coups à son frère aîné. Celui-ci tombe par terre, gisant dans une mare de sang et ne tardera pas à rendre l’âme.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *