Ghafsai : Un octogénaire tue sa femme avec un coup de béquille

Ghafsai : Un octogénaire tue sa femme avec un coup de béquille

Ils se sont mariés il y a plus d’une soixantaine d’années. Trois garçons et deux filles sont venus égayer leur foyer conjugal.

Chacun d’eux a fondé, il y a plus d’une vingtaine d’années, son propre foyer. Seulement, ils n’ont jamais imaginé que la relation entre leurs parents finirait dans une mare de sang. Quand ils ont appris la terrible nouvelle, jeudi dernier, vers le soir, ils n’en ont pas cru leurs oreilles. Ils ont pensé dans un premier temps qu’il s’agissait d’une plaisanterie de mauvais goût. Mais ils se sont vite rendus à l’évidence. Leur mère, âgée de soixante-quatorze ans, a rendu l’âme suite à un coup de béquille que lui a donné son mari -leur père-, son aîné de dix ans. Dès lors, les cinq enfants et leurs progénitures se sont dépêchés sur le domicile des vieux époux pour savoir ce qui s’est réellement passé.

Les éléments de la gendarmerie royale les ont déjà précédés et ont entamé une enquête pour déterminer le mobile du crime. Quant au cadavre de leur mère, il a déjà été évacué vers la morgue de Fès afin d’être soumis à l’autopsie. Leur père qui sanglotait leur a expliqué que suite à un malentendu, comme à l’accoutumée, il lui a donné un coup avec sa béquille au niveau de la tête. Aussitôt, elle a perdu connaissance. Le sang coulait de sa tête et elle ne tardera pas à rendre le dernier soupir. Ne sachant quoi faire, il se décide enfin à appeler les voisins qui ont alerté les gendarmes. Se dépêchant sur la scène du crime, ces derniers ont arrêté le vieil homme pour le soumettre aux interrogatoires avant de le traduire, samedi dernier, devant le procureur général près la Cour d’appel de Fès qui l’a maintenu en détention préventive.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *