Guelmim : Un an de prison ferme pour deux faux policiers

Guelmim : Un an de prison ferme pour deux faux policiers

Les deux faux policiers l’ont sollicité de leur verser une somme de 30 mille dirhams pour que l’affaire ne soit pas mise entre les mains de la justice.

Nous sommes à la chambre correctionnelle près le tribunal de première instance de Guelmim. Au box des accusés se tiennent deux jeunes hommes, poursuivis pour escroquerie et usurpation de fonction. Tous les deux tentent de se disculper. Mais leur victime, un sexagénaire, les pointe du doigt tout en précisant qu’ils étaient en compagnie d’un troisième jeune homme. En effet, ce dernier est actuellement en fuite et fait l’objet d’une note de recherche à l’échelle nationale. D’ailleurs, c’est lui qui a accusé le sexagénaire d’avoir partagé le même lit avec sa femme. Les deux jeunes hommes qui se tiennent au box des accusés se sont fait passer pour des policiers.

Ce sont eux qui se sont rendus chez le sexagénaire pour lui expliquer qu’il a fait l’objet d’une plainte l’accusant d’avoir couché avec une femme mariée. Le sexagénaire n’en croyait pas ses oreilles.  Plus encore, les deux faux policiers l’ont sollicité de leur verser une somme de 30 mille dirhams pour que l’affaire ne soit pas mise entre les mains de la justice qui pourrait le condamner à une peine d’emprisonnement ferme. Le sexagénaire leur a demandé de lui accorder un peu de temps afin de rassembler ladite somme de 30 mille. En fait, il ne s’agissait que d’une ruse pour gagner un peu de temps et alerter la police. Dès que les trois jeunes hommes ont rebroussé chemin, le sexagénaire s’est rendu chez la police pour déposer plainte. Une enquête a été effectuée et a donné ses fruits en arrêtant les deux faux policiers.

Verdict : Jugés coupables, chacun des deux faux policiers a été condamné à un an de prison ferme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *