Il arnaque des filles sur de fausses promesses

Nous sommes dans la ville ocre, Marrakech. dans la zone industrielle de Sidi Ghanem, Kamal a croisé Nadia quand elle venait de quitter son travail. Etait – ce un pur hasard ? Pour Kamal, cela ne l’était pas. «Je suis représentant d’une multinationale qui a besoin de plusieurs caméras de surveillance», a-t-il expliqué à Nadia, qui est effectivement employée dans une société qui se charge des systèmes de sécurité. Au terme de leur conversation, ils ont échangé leurs numéros de téléphone. Une semaine plus tard, Kamal lui a téléphoné: « Si vous permettiez, je vous invite à déjeuner au restaurant à Guéliz».
S’agit-il uniquement d’un déjeuner pour parler de la transaction commerciale ? Non. Quand ils étaient autour de la table, Kamal lui a proposé le mariage. Surprise, elle a gardé le silence. Quand ils ont fini de déjeuner, il a appelé le serveur. Ce dernier lui a remis l’addition. Kamal a mis sa main dans sa poche et a fixé les yeux de Nadia. «Qu’est-ce qu’il y a ?», lui a-t-elle demandé. Faisant semblant qu’il cherchait dans les autres poches, il lui a répondu avoir perdu son argent et son cellulaire. «Je crois que je les ai oubliés dans ma chambre d’hôtel», a-t-il déclaré. Aussitôt, Nadia a payé la facture et lui a donné son téléphone portable pour composer quelques numéros. Le lendemain matin, il lui a téléphoné : «Je veux rencontrer ton père pour te demander en mariage». Pleine de joie, elle l’a appelé, le même jour vers l’après-midi, pour lui annoncer : «Mon père t’attend demain pour le déjeuner». Avec un bouquet de fleurs à la main, Kamal est arrivé chez la famille de Nadia. Au cours de la conversation avec son futur beau-père, il lui a remis les photocopies de plusieurs documents dont sa carte d’identité nationale et son bulletin de paie. Au cours de l’après-midi, il a accompagné Nadia et sa future belle-mère pour acheter quelques bijoux en or et des effets vestimentaires. Au fil des boutiques de Bab Al Mellah, Nadia est arrivée à choisir des bracelets et une bague en or. «J’ai oublié une fois encore l’argent dans la chambre d’hôtel. Garde ces bijoux pour demain», s’est-il adressé au bijoutier. Mais, Nadia a payé la bague contre à 1.200 DH. Kamal a été invité pour le dîner. Il a même passé la nuit chez sa fiancée. Le lendemain matin, il a rejoint Nadia à la chambre, lui a demandé de voir les bijoux dont elle dispose. Elle lui a montré six bracelets et deux bagues. Et quand elle a rejoint sa mère à la cuisine pour préparer le petit-déjeuner, il a mis la main sur les bijoux et sur une somme de mille dirhams. À leur insu, il a disparu. Nadia n’était pas sa première victime.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *