Il kidnappe son cousin et réclame 220.000 DH

Il kidnappe son cousin et réclame 220.000 DH

Portant un tablier blanc et un cartable à la main, un enfant de six ans en descend. Sans attendre que cet enfant rentre chez lui, le chauffeur de la voiture du transport scolaire démarre. Aussitôt, une voiture s’arrête, un homme en descend et avance vers l’enfant qui s’apprête à rentrer chez lui. Il le tient par la main et le traîne vers la voiture à bord de laquelle il y avait le chauffeur.

Étrange, l’enfant ne manifeste aucune résistance. Il se tient calmement près de l’un des deux jeunes hommes qui lui dit : «Tu dois rester chez moi jusqu’au retour de tes parents qui sont allés présenter les condoléances à une famille qui a perdu l’un de ses proches». En effet, il semble que son interlocuteur n’est pas quelqu’un d’étranger pour lui. La voiture démarre et ne s’arrête qu’une fois arrivée à Beni Ensar, à douze kilomètres au nord de Nador où demeure ce jeune homme avec qui l’enfant semble être très familiarisé. Les deux jeunes hommes et l’enfant rentrent à la maison.

Pendant ce temps-là la famille de l’enfant semble être, à ce moment, très perturbée puisqu’il n’est pas encore rentré. À l’école, son père, pharmacien de son état, apprend que son fils vient d’être déposé devant la porte de la maison par la voiture du transport scolaire. Enfin, il alerte la police qui lui demande d’attendre vingt-quatre heures pour déposer une demande de recherche au profit de la famille. Seulement, quelques heures plus tard, il retourne chez la police pour l’informer qu’il vient de recevoir un appel téléphonique faisant état que son enfant est kidnappé et que le ravisseur lui a réclamé une rançon de 220.000DH tout en le menaçant de tuer l’enfant s’il ose alerter la police.

Les investigations policières commencent. Et le père de l’enfant reste en contact avec le ravisseur qui l’oblige à le rencontrer à un certain coin de la ville en portant la somme réclamée. Ce n’est que vers 1 h du matin du vendredi 8 mai que le rendez-vous a eu lieu entre le ravisseur et le père de l’enfant à la forêt Marost à Nador. Et c’est la mauvaise surprise pour le père de l’enfant : le ravisseur principal n’est autre que son neveu, âgé de 26 ans. Celui-ci est arrêté sur place par la police qui se tenait un peu plus loin d’eux. Son complice est en fuite.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *