Il le tue parce qu’il harcelait sa soeur

Il le tue parce qu’il harcelait sa soeur

L’homme qui se tient au box des accusés à la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca ce jour- là s’appelle Abdel Kamel. Il est âgé de 36 ans. Il doit répondre aux questions des trois magistrats sur l’accusation de coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner. Certes, il ne nie pas avoir donné des coups à son voisin du quartier, mais il affirme qu’il n’avait pas l’intention de le tuer. «Je voulais juste lui donner une leçon pour qu’il ne harcèle plus ma soeur», explique-t-il à la cour tout en expri-mant son regret. Abdel Kamel était un journalier qui gagnait sa vie en se débrouillant comme il pouvait. En fait, c’est une personne sans problème, mais il n’a pas pu se contrôler lorsqu’il apprit que Saïd, son voisin, âgé de vingt-six ans, harcelait sa soeur à chaque fois qu’elle sortait de chez elle.

Les témoins qui ont répondu à la convocation de la Cour attestent que Abdel Kamel n’a jamais fait de mal à personne, et qu’il sollicitait juste Saïd pour ne plus parler à sa soeur. Malheureusement, Saïd, un drogué qui a déjà purgé des peines d’emprisonnement pour trafic de drogue, a réagi violemment contre Abdel Kamel. Il s’est armé d’un cou-teau et a tenté de donner un coup à ce dernier. Abdel Kamel a essayé de ne pas réagir violemment. Il a reculé, affirme-t-il lors de son interrogatoire devant la Cour. Mais, Saïd s’est avancé vers lui pour le blesser au niveau du bras. Hors de lui, Abdel Kamel l’a attaqué, lui a arraché le couteau et lui a donné un coup… Un seul coup pour que Saïd perde la vie sur place. Verdict : 10 ans de réclusion criminelle contre Abdel Kamel.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *